From Official Website

Etape 1 : le film

Etape 1 : le film
Par Eurosport

Le 19/05/2006 à 11:00Mis à jour

Marcus Grönholm (Ford Focus) avait promis de démarrer "à fond" le Rallye d'Italie. Le Finlandais a tenu parole, vendredi, sur l'étape 1.

ES1 Terranova 1 (24.10 km) : LA BARRE TRES HAUT

Ciel gris, temps couvert et risques de pluie dans la journée. Les conditions sont peu avantageuses pour les premiers sur la route car il faut évacuer la fine pellicule de sable. Mais si les suivants trouvent plus d'adhérence, ils y voient beaucoup moins bien à cause de la poussière.

Marcus Grönholm (Ford Focus) se plaint d'un terrain glissant, ce qui ne l'empêche pas de signer le meilleur temps, en 17 min 06.9 sec. Un chrono que Dani Sordo (Citroën Xsara) juge "incroyable" .

En dépit de problème d'accélérateur dans la première partie de la spéciale, Chris Atkinson (Subaru Impreza) revient avec 2e chrono, à 12.1 sec. Pas d'excuse donc pour Petter Solberg (Subaru Impreza), qui a perdu 15 sec dans un tête-à-queue. Aucun dommage, c'est déjà ça.

Avec des pneus trop durs selon lui, Hirvonen réussit le 3e temps, à 14.1 sec. Prudence dans l'habitacle de la Citroën Xsara N.1 de Sébastien Loeb et Daniel Elena. Piste dégradée, étroite : 5e à 18.0 sec.

ES2 Onani 1 (18.47 km) : FORD 1-2

A nouveau une spéciale à 90% nouvelle marquée de l'empreinte de Marcus Grönholm (Ford), meilleur temps : 12 min 46.0 sec. Après Sordo, c'est Loeb qui hallucine. Le Français sait de quoi il parle. Il s'est "senti mieux" mais a encaissé à 11.5 sec.

Les Focus BP ont un bon set-up. Hirvonen en apporte la preuve en assurant le doublé pour Ford BP, à 6.4 sec.

Solberg attentiste : 7e à 13.1 sec et Sordo pas très rassuré par la quantité de pierres. 11e à 22.1 sec.

Manfred Stohl n'a pas vécu une partie de plaisir : freins et grip évanouis. 12e à 22.5 sec.

Sortie de route de Henning Solberg (Peugeot 307 Norway), sans trop de consequences.

Au général, les Ford BP sont 1-2. Hirvonen est à 20.5 sec. 3e Atkinson à 29.0 sec, 4e Loeb.

ES3 Siniscola (22.25 km) : ET DE TROIS POUR MG

Grönholm (Ford) ne s'en lasse pas : nouveau scratch, en 17 min 29.3 sec, sur cette spéciale totalement inédite.

Touchette pour Solberg (Peugeot), 2e à 10.6 sec. Loeb 3e à 10.9 sec. L'Alsacien aux 24 victoires avoue est resté sur ses gardes, afin de ne perdre sa concentration.

Soucis d'amortisseur pour Solberg (Subaru), Pirrelli trop tendres pour Galli (Peugeot), stabilité insuffisante pour Sordo (Citroën), "loup" dans le set-up pour Stohl (Peugeot), touchette pour Hirvonen (Ford).

Un aveu terrible de Xevi Pons (Citroën) : "Je n'ai pas de bon feeling avec la voiture et les routes ne me conviennent pas" , lâche l'Espagnol, deuxième nominé chez Kronos Racing

Loeb (Citroën) : "Il y a beaucoup de 'loose" [couche meuble] à déblayer. C'est la rançon lorsqu'on est en tête du championnat, et comme je l'ai souvent dit, j'aime bien être en tête du championnat. Donc je ne me plains pas du 'balayage". Marcus [Grönholm] qui balaie aussi semble être parti à fond et s'en est étonnamment bien sorti, puisqu'il a réalisé à trois reprises la meilleure performance. Nous avions les mêmes pneus. Dans l"ES1, je n'étais pas dans un super rythme. Elle était plus bosselée que je ne le pensais. A la sortie, j'ai opéré un petit ajustement d'amortisseurs. Mes réglages sont OK depuis, mais je n'ai pas réussi à inverser la tendance. Pour la deuxième boucle, je suis curieux de voir quel terrain nous allons trouver. Nettoyé, ou bien encore pollué du fait du passage des Groupe N et des Super 1600 qui n'ont pas les mêmes trajectoires que nous ? Peut-être creusé, aussi..."

ES4 Terranova 2 (24.10 km) : LOEB POURSUIT SON FORCING

Le 2e passage nivèle les valeurs. Débarrassé du handicap du balayage, Loeb établit le meilleur temps en 16 min 32.4 sec. Mais Grönholm n'est qu'à 1.2 sec. MG a un nouveau plus proche poursuivant au général avec Loeb, 2e à 39.2 sec. Hirvonen a en effet rétrogradé au 3e rang, à 44.6 sec de son co-équipier.

ES5 Onani 2 (18.47 km) : LOEB REVIENT

Loeb continue de prendre les choses en main. Le plus rapide en 12 min 27.4 sec, il diminue de 3.9 sec son retard sur Grönholm (2e sur le secteur), qui s'établit à 35.3 sec.

ES6 Siniscola (22.25 km) : SOLBERG SUR LA JANTE

En difficulté pneumatique dans l'ES4 et ES5, Petter Solberg (NOR/Subaru Ippreza) est stoppé par une crevaison.

Grönholm détient le scratch en 17 min 12.8 sec. C'est 0.1 sec plus rapide que Loeb. 35.4 sec d'écart après cette première journée.

0
0