From Official Website

La remontée de Loeb

La remontée de Loeb
Par Eurosport

Le 21/01/2006 à 20:00Mis à jour

Auteur des cinq scratchs en jeu samedi, Sébastien Loeb (Citroën) a progressé de la 8e à la 4e place au classement général du Rallye de Monte-Carlo. En tête, Marcus Grönholm (Ford), un autre double champion du monde, a contrôlé.

Top 5 au général avant l'étape 2 : 1-Grönholm (FIN/Ford Focus) en 1h 09 min 30.0 sec, 2-Atkinson (AUS/Subaru Impreza) +1 min 23.7 sec, 3-Gardemeister (FIN/Peugeot 307) +1 min 27.1 sec, 4-Panizzi (FRA/Skoda Fabia) +1 min 34.6 sec, 5-Stohl (AUT/Peugeot 307) +1 min 39.1 sec

ES7 Sigale / Bif (22,54 km) : ÇA CORRECTIONNE SEVERE !

Spéciale : Retour à la version classique 'courte' (sans le col de Bleine) pour cette spéciale dont la fin empruntait en 2005 la petite route des Sausses.

Petter Solberg (NOR/Subaru Impreza) n'est pas au départ. le champion du monde 2003 a été victime de la défaillance d'une pompe à huile et d'une casse moteur à l'arrivée de l'ES6.

Sarrazin (FRA/Subaru Impreza) prend encore 25.8 sec de retard. Pour Atkinson (AUS/Subaru Impreza), c'est pire : le représentant de Subaru Australie concède 31.3 sec et chute de la 2e à la 4e place au général. Pas formidable non plus pour Panizzi : 28.0 sec lâchées et la 3e place avec. Voilà le pilote Skoda Red Bull 5e.

Au classement général, Grönholm (Ford) a désormais pour dauphin Gardemeister (Peugeot), à 1 min 30.4 sec. Le Finlandais avait terminé 2e en 2005. 3e Stohl (AUT/Peugeot 307) à 1 min 39.2 sec !

Loeb (Citroën) reste 8e, à 3 min 27.9 sec, mais il se rapproche à 31.0 sec de Sarrazin (Subaru).

Doublé français : Loeb (Citroën) fait le plus vite en 14 min 41.2 sec, en dépit d'un tête-à-queue. Sarrazin (Subaru) suit à 2.3 sec. Grönholm (Ford) est à 5.0 sec. Les écarts sont dans l'ensemble faibles.

Grönholm (Ford) toujours leader. Loeb (Citroën) 8e à 3 min 22.9 sec.

Loeb : "A la sortie d"une épingle en première, l"arrière s"est embarqué vers l'extérieur. Avec les différentiels mécaniques, la Xsara 'enroule' plus, survire plus facilement. J"ai tenté de la ramener sans y parvenir, alors je l'ai accompagnée. Marche arrière, moteur calé, j"ai dû perdre six à huit secondes."

ES9 La Tour sur Tinée / Utelle (18,73 km) : DUVAL OUT

Pour Daniel Elena, la spéciale plus délicate du matin. "Etroite, sale, au bord du trou, avec des plaques de verglas et beaucoup de gravette...", note le copilote double champion du monde. En plus, elle n'a plus été au programme depuis 1992.

Incorrigible François Duval ! En 2005, le Belge avait cassé sa Citroën Xsara contre un poteau, plié à l'entrée de St Antonin. Le vainqueur du dernier Rallye d'Australie a cette fois rangé sa Skoda Fabia dans le décor. Son rallye s'arrête là.

Scratch de Loeb (Citroën), en 15 min 41.5 sec. Grönholm (Ford) à 6.1 sec, Sarrazin (Subaru) à 7.4 sec. Panizzi, un autre pilote Skoda, dans une mauvaise passe, le Français de Kronos passe 6e au général. Mais le changement le plus spectaculaire concerne la 2e place, dont Stohl (+13.8 sec sur cette ES) s'empare au détriment de Gardemeister (+40.6 sec).

Atkinson (Subaru) : "J'ai fait deux légers tête-à-queue de l'ES9, dans des virages très lents. J'ai perdu 30 à 40 secondes."

Assistance D - Monaco : 12h02 (30 minutes)

ES10 St Antonin / Toudon (22,54 km) : LOEB DANS LE CARRE D'AS

Reprise de l'ES8

Loeb va encore plus vite que dans l'ES8 : 14 min 21.2 sec contre 14 min 41.2 sec. La frilosité des Subaru fait son affaire : Sarrazin (FRA) perd 35.8 sec et Atkinson (Subaru) gaspille 52.4 sec. Le double champion du monde les passe tous les deux pour poster 4e.

Au général, Grönholm tient à Stohl à 2 min 11.2 sec. Loeb est précisément à 2 min 57.3 sec.

ES11 La Tour sur Tinée / Utelle (18,73 km) : TROP PLEIN

Reprise de l'ES9.

Les pilotes ont appris en sortant du parc d'assistance de la mi-journée l'annulation de cette épreuve chronométrée. Raison : trop de spectateurs.

ES12 La Bollene (31,25 km) : GARDEMEISTER DEUXIEME

Loeb (Citroën) se montre encore dominateur dans cette portion qui enjambe le Col du Turini. Gardemeister (Peugeot) signe un temps à 7.0 sec pour reprendre la 2e place au général à Stohl (Peugeot), qui s'en était emparé dans l'ES9. Grönholm (Ford) assure une marque à 15.7 sec.

Assistance E (flexi-service) : 18h03 (45 minutes)

Top 5 au général à l'issue de l'étape 2 : 1-Grönholm (FIN/Ford Focus) en 2h 36 min 10.0 sec, 2-Gardemeister (FIN/Peugeot 307) +2 min 05.9 sec, 3-Stohl (AUT/Peugeot 307) +2 min 08.8 sec, 4-Loeb (FRA/Citroën Xsara) +2 min 41.6 sec, 5-Sarrazin (FRA/Subaru Impreza) +3 min 03.4 sec

Infos, résultats, classements : suivez en direct sur notre site toutes les spéciales du 74ème Rallye de Monte-Carlo, du 20 au 22 janvier 2006.

0
0