Citroën Racing

Loeb en position idéale

Loeb en position idéale
Par Eurosport

Le 21/08/2010 à 17:49Mis à jour Le 21/08/2010 à 19:13

Sébastien Loeb a conclu en tête la 2e étape du Rallye d'Allemagne, samedi. Le Français possède 35.7 secondes d'avance sur Dani Sordo et 2 min 07.1 sec sur Sébastien Ogier. Dimanche, cinq spéciales sont encore au programme de la 3e étape.

Sébastien Loeb (Citroën WRT), en tête depuis le départ, a continué à creuser l'écart sur ses concurrents lors de la 2e étape du Rallye d'Allemagne, samedi. Après un début de journée tranquille, le Français a accéléré dans Arena Panzerplatte (ES10, 48 km), la plus longue spéciale de la saison. A la faveur du premier passage dans le camp militaire de Baumholder, il a relégué son dauphin Dani Sordo (Citroën WRT) à une vingtaine de secondes au général. Une fois cet avantage acquis en fin de matinée, il s'est attelé à maintenir cet écart dans la deuxième boucle, samedi après-midi, avant d'accentuer son avance dans Arena Panzerplatte 2.

Dominateur, Loeb a toutefois laissé Petter Solberg (Citroën Solberg) et Dani Sordo glaner cinq scratches. Un autre pilote Citroën, Sébastien Ogier (Citroën Junior), s'est également illustré en se hissant sur le podium du rallye à la suite d'une faute de Jari-Matti Latvala (Ford WRT) dans l'ES10. Trois C4 WRC aux trois premières places, la domination de la marque aux Chevrons est presque totale puisque cinq C4 occupent les six premières places à l'issue de l'étape 2. Seul Latvala est parvenu à hisser sa Focus entre Ogier (3e) et Solberg (5e). Les autres pilotes Ford ont tour à tour abandonné sur problème mécanique ou sortie de route.

Räikkönen 6e après deux étapes

C'est ainsi que Mikko Hirvonen (Ford WRT), peu à l'aise depuis le début de la journée, a connu un problème de transmission dans l'ES11. François Duval (Ford Stobart), auteur d'une belle deuxième journée après une première étape difficile, se dirigeait vers la 5e position provisoire avant de sortir à quelques kilomètres de l'arrivée d'Arena Panzerplatte 2 (ES14). Cet abandon a profité à Petter Solberg, impressionnant dans le camp militaire de Baumholder. Le Champion du monde 2003 est remonté de la 9e à la 5e position et a conclu la journée en beauté en s'adjugeant le scratch dans l'ES14. Un autre scandinave, Kimi Räikkönen, a montré de belles choses. L'ancien pilote de F1 a dépassé Matthew Wilson (Ford Stobart) à la régulière et pointe à la 6e place, samedi soir.

Dimanche matin, quatre spéciales sont au programme de la 3e étape avant une super spéciale dans Trêves en début d'après-midi. Sauf abandon de l'un des pilotes de tête, la victoire devrait difficilement échapper à Citroën, où le leader Sébastien Loeb semble en mesure de décrocher son 8e succès consécutif.

Citroën Racing

0
0