Ford WRT

Latvala devant Ogier et Loeb

Latvala devant Ogier et Loeb
Par AFP

Le 04/09/2009 à 13:30Mis à jour

Jari-Matti Latvala (Ford) et Sébastien Ogier (Citroën) ont profité de leurs positions sur la route pour dominer, vendredi. Pari payant pour Sébastien Loeb (Citroën WRT), qui avec ses pneus usés a repris la 3e place à Mikko Hirvonen (Ford WRT).

Jari-Matti Latvala (Ford WRT) et Sébastien Ogier (Citroën Junior), 2e à 2.2 sec, ont animé vendredi le début du rallye d'Australie, alors que Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen, les deux derniers candidats au titre mondial, évitaient de prendre des risques. Au retour à Kingscliff après une journée marathon entamée à 5h30 du matin, Loeb occupait la 3e place, à 22.7 sec de Latvala, sans avoir signé le moindre temps scratch, suivi par Dani Sordo, 4e sur l'autre C4 officielle, et par Hirvonen, 5e à moins d'une seconde de Loeb.

"Il y a un gros effet balayage mais on reste au contact d'Hirvonen, donc c'est l'essentiel", a résumé Loeb. "On a eu un petit souci dans une spéciale dans la matinée, une vis qui bloquait l'accélérateur, donc ça n'accélérait pas à fond. C'est le genre de choses qui arrive tous les vingt ans".

Hirvonen, qui "balayait" la piste (partait le premier) en tant que leader du championnat, a réussi à signer un temps scratch dans l'ES4 (Repco 1, 22,41 km), la plus longue du rallye, puis il a dû ralentir dans l'ES6 (CTEK East 1, 11,33 km), où des défenseurs de la nature ont disposé une banderole et tenté de bloquer le passage, mais sans mettre les pilotes en danger.

Cette spéciale a ensuite été annulée (ainsi que sa reprise, l'ES11) et tous les concurrents ont été déroutés vers l'ES7. Certains, comme Loeb et Sordo, qui venait de signer le temps scratch dans l'ES5, ont eu le temps de discuter tranquillement avec les manifestants qui protestaient contre le passage du rallye dans une zone habituellement protégée. Les deux animateurs de la journée sont passés plusieurs minutes après Hirvonen et Loeb : Latvala, auteur de six temps scratch, et Ogier, qui en a rajouté trois (ES9, ES14, ES15) à son capital.

Ogier allié de Loeb

Ogier, dans sa C4 tricolore du Citroën Junior Team, a signé le dernier temps scratch de la matinée, dans l'ES9 (Castrol Edge East 1, 6,85 km), avant le retour à Kingscliff pour l'assistance de la mi-journée. Il a ensuite fait un audacieux choix de gommes pour l'après-midi : des pneus terre plus usés qui lui ont permis de briller à nouveau, comme jeudi soir, sur l'asphalte de la super-spéciale de Murwillumbah. "Tout va bien pour le moment, on a réussi à rester dans le groupe de tête, en ayant trouvé le bon rythme dès la première spéciale, ce que je n'arrivais pas forcément à faire dans les rallyes précédents" , a raconté Ogier, de plus en plus efficace comme allié de Loeb, en plus du fidèle Sordo, pour contrer les Ford.

"On a eu l'avantage de partir derrière (les principaux favoris) et la poussière des concurrents précédents ne nous a pas trop gênés, sauf dans certaines portions", a aussi reconnu le champion du monde Junior WRC. Latvala et Ogier n'auront plus cet avantage samedi, car ils ouvriront la route dans les 10 spéciales prévues au programme, soit 113 km chronométrés.

Comme vendredi, le départ est fixé à 05h30 et la journée se terminera 14 heures plus tard, dans les rues de Murwillumbah. Pour le retour du WRC en Australie, les cadences sont vraiment infernales.

0
0