Citroën Racing

Loeb balaie ses adversaires

Loeb balaie ses adversaires
Par Eurosport

Le 21/10/2011 à 12:24Mis à jour Le 21/10/2011 à 20:23

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a pris le meilleur départ du Rallye d'Espagne, vendredi matin, en profitant de sa position pour creuser l'écart sur ses adversaires. A l'issue de l'ES3, il devance Jari-Matti Latvala (Ford WRT) de 5.3 sec et Sébastien Ogier (Citroën WRT) de 11.9 sec.

"Je pense que j'ai assez balayé depuis le début de la saison. Si je peux être avantagé une fois dans l'année, c'est pas mal non ?" A l'arrivée de l'ES2, la plus longue de l'étape 1, Sébastien Loeb, le sourire aux lèvres, était pleinement satisfait de sa situation. Alors qu'on lui prédisait le pire, c'est-à-dire le balayage, tout au long de la journée, le septuple champion du monde n'était pas mécontent de la tournure prise par les événements. A cause du manque de vent, la poussière soulevée par sa DS3 WRC a ainsi considérablement gêné son poursuivant direct qui a gêné à son tour le pilote derrière lui. Et ainsi de suite. A l'issue de l'ES1, ses adversaires n'ont pu que constater les dégâts. Hirvonen a lâché 15.4 sec et Ogier 18.0 sec.

Dans les deux spéciales suivantes, formées de courtes portions d'asphalte, le phénomène était moins prononcé. Sébastien Ogier en a profité pour signer deux scratches et remonter à la 3e place à 11.9 sec du leader. Jari-Matti Latvala (Ford WRT) s'est également rapproché et ne pointe plus qu'à 5.3 sec de l'Alsacien. En revanche, son équipier Mikko Hirvonen n'est pas parvenu à suivre le rythme. Après trois spéciales, il concède déjà 36.5 sec.

Derrière le quatuor de pilotes officiels, Dani Sordo (Mini WRT) n'a pas pris le meilleur départ possible. L'Espagnol, qui vise un nouveau podium à domicile, a aussi souffert et a lâché près d'une minute au long des 80 kilomètres chronométrés. Petter Solberg (Citroën Solberg) n'a, lui, pas eu le temps de faire ses preuves. Le Norvégien s'est retrouvé piégé dans la poussière et a arraché une roue dès l'ES1. Il a abandonné.

0
0