Citroën Racing

Loeb vole, Ogier crève

Loeb vole, Ogier crève
Par Eurosport

Le 22/10/2011 à 12:25Mis à jour Le 22/10/2011 à 13:19

Auteur de deux des trois temps scratches de la matinée, Sébastien Loeb (Citroën WRT) n'a pas raté la transition sur asphalte, samedi, en Espagne. Il devance Jari-Matti Latvala (Ford WRT) de 32.8 sec. En revanche, Sébastien Ogier (Citroën WRT) a encore crevé et rétrogradé à la 5e place.

Il ne fallait pas être endormi samedi matin du côté de Salou. Pour cette 2e étape, les pilotes avaient droit à un petit déjeuner copieux avec la plus longue spéciale du rallye, El Priorat 1 (45.97km), en ouverture. Sébastien Loeb (Citroën WRT) le savait bien et il n'a pas manqué le rendez-vous. Le Français a signé d'entrée le meilleur temps comme pour montrer à ses concurrents qu'ils n'avaient aucune chance sur asphalte. Il a récidivé dans Riba-roja d'Ebre 1 (ES8), s'offrant au passage le record du nombre de meilleur temps dans des épreuves spéciales. Avec 802 scratches, il devance désormais le Finlandais Markku Alen.

Son jeune compatriote Jari-Matti Latvala (Ford WRT) n'a pas démérité dans cette matinée et s'est offert son 3e scratch du rallye dans l'ES9 pour revenir à 32.8 sec de l'Alsacien. Loin devant son équipier chez Ford, Mikko Hirvonen, largué depuis le début. "J'essaye vraiment mais je ne comprends pas pourquoi je n'y arrive pas...", a lâché 'Hirvo', 3e à 1 min 32.7 sec du leader.

Quatrième avant le départ de l'étape 2, Sébastien Ogier (Citroën WRT) a de son côté été victime d'une crevaison. Une de plus. Après avoir déjà crevé dans l'ES5 la veille, il a cette fois-ci perdu du temps dans l'ES7. Une minute quarante exactement, le temps de changer de roue. "Je ne comprends pas. Hier c'était ma faute mais là, j'étais au milieu de la route...", a-t-il lâché, dépité avant d'ajouter à l'arrivée de la spéciale suivante : "Je n'ai plus de motivation. Il me reste à piloter prudemment. C'est une fin de rallye de m.. pour moi." Cette mésaventure a fait les affaires de Dani Sordo (Mini WRT). Devant son public, l'Espagnol a attaqué toute la matinée et a fini devant Ogier à chaque spéciale. Avant la deuxième boucle, il se classe 4e, à 46.8 sec d'Hirvonen, 3e, qu'il compte bien rattraper d'ici l'arrivée du rallye.

0
0