Ford WRT

Latvala de bout en bout

Latvala de bout en bout
Par Eurosport

Le 24/05/2009 à 15:00Mis à jour

De la première à la dernière spéciale, Jari-Matti Latvala (Ford WRT) aura dominé en Sardaigne. Mikko Hirvonen (Ford WRT) s'est contenté de la 2e place alors Sébastien Loeb (Citroën WRT) a été pénalisé de deux minutes et perd la 3e place au bénéfice de Petter Solberg (Citroen Xsara).

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Focus WRT) a remporté le Rallye d'Italie, dimanche à Olbia, devant son compatriote Mikko Hirvonen (Ford Focus WRT), 2e à 29 secondes, et le Norvégien Petter Solberg (Citroën Xsara) qui a profité de la pénalité infligée au Français Sébastien Loeb (Citroën C4 WRT). L'enquête des commissaires pour un incident de course remontant à samedi dans l'ES11 où il avait crevé un pneu avant de sa C4, a re"ndu son verdict et le quintuple champion du monde, pénalisé de deux minutes, se classe finalement 4e.

Juste avant de changer la roue en un temps record, une minute environ, des images de la caméra embarquée dans la C4 numéro 1 montrent le copilote de Loeb, Daniel Elena, harnais de sécurité dégrafé alors que la voiture roule encore, ce qui est interdit par le règlement, en attendant de sortir avec le cric à la main. Ces images ont été reprises par une chaîne de télévision finlandaise qui les a diffusées sur son site internet. Pour une erreur identique, rouler sans ceinture de sécurité dans une spéciale, Dani Sordo avait été déclassé lors d'un rallye du Japon.

Doublé pour Ford

C'est de toute façon la première victoire de Ford depuis le doublé au rallye du Japon fin 2008, où Loeb avait été sacré champion du monde pour la 5e fois de sa carrière. C'est aussi la deuxième victoire de Latvala, 24 ans, après la Suède début 2008 et une série de sorties de route début 2009.

Alors que certains s'attendaient à une inversion des positions pour permettre à Hirvonen de marquer deux points de plus, Malcolm Wilson, le patron de Ford en rallyes, et ancien rallyman, a préféré laisser à Latvala la victoire qu'il avait amplement méritée, en menant de bout en bout ce rallye très difficile. "C'est vraiment fantastique pour moi, après plusieurs mois très difficiles, pendant lesquels j'ai cassé beaucoup de voitures", a dit Latvala après l'arrivée, chaleureusement félicité par toute son équipe. "Jari-Matti méritait de gagner ce rallye, je n'aurais pas voulu de cette victoire", a dit Hirvonen.

Aux championnats du monde pilotes et constructeurs, Hirvonen reprend la deuxième place à Dani Sordo et revient à 17 longueurs de Sébastien Loeb. Chez les constructeurs, Citroen WRT est toujours en tête avec une confortable avance de 28 points sur Ford WRT, malgré son doublé italien.

0
0