Eurosport

"Rouler à fond"

"Rouler à fond"
Par Eurosport

Le 07/05/2011 à 23:20Mis à jour Le 08/05/2011 à 15:53

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de l’étape 2 du Rallye d’Italie, samedi.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, leader) : "Cela a été une grosse journée, il a fallu attaquer d’un bout à l’autre pour maintenir l’écart, mais ça a payé puisque nous ne perdons que cinq secondes sur le deuxième. Je pense que nous avons prouvé que nous étions les plus rapides sur ce rallye. Le plus dur est fait, mais ce n’est pas encore terminé. Même s’il faudra encore balayer 57 kilomètres demain, nous avons toutes les cartes en main pour aller chercher la victoire."

 Sébastien Ogier (Citroën WRT, 3e) : "Sébastien (Loeb) a fait une très belle journée et je crois que personne ne pourra aller le chercher à la régulière. En ce qui me concerne, je suis satisfait de notre prestation compte tenu de notre manque d’expérience. Dimanche, je chercherai à rester sur le podium. Nous ne sommes qu’à six secondes de Mikko, mais Petter est cinq secondes derrière. Rien n’est joué et il va falloir se battre jusqu’au bout."

 Mikko Hirvonen (Ford WRT, 2e) : "J’espérais être plus proche de la tête samedi soir. Tout ce que je peux faire à présent, c’est rouler à fond dimanche. Je suis satisfait de mon rythme et c’est positif pour le futur. Je me sens en confiance et heureux de me battre de nouveau pour la victoire."

 Petter Solberg (Citroën Solberg, 4e) : "Nous avons une bonne position pour dimanche. Samedi, ça a été une journée difficile et j’ai attaqué fort. J’ai perdu 12 secondes à cause d’une crevaison dans l’ES11. Et j’ai également perdu du temps dans l’ES14 parce que je n’avais pas fait de test sur ce type de surface. La voiture a parfaitement fonctionné toute la journée. Dimanche, je vais me battre pour le podium."

 Mads Ostberg (Ford Stobart, 5e) : "Je suis satisfait de la manière dont le rallye s’est déroulé jusqu’à présent. Nous avons encore connu quelques problèmes mais rien de comparable aux problèmes rencontrés lors des précédentes épreuves. C’est juste que ces problèmes nous empêchent de réaliser des temps parfaits en spéciale. Même si nous avons signé des bons temps samedi, c’est difficile de se battre avec les pilotes devant."

0
0