Citroën Communication

Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 03/08/2008 à 12:01Mis à jour

Impressions recueillies à l'issue de l'étape 3 du Rallye de Finlande, dimanche.

Sébastien Loeb (Citroën WRT, vainqueur): "Cette victoire me fait énormément plaisir. Ce que j'apprécie encore plus, c'est la manière avec laquelle nous l'avons décrochée. Durant trois étapes, j'ai retrouvé l'intensité des bagarres de l'an dernier avec Marcus Grönholm. Le duel a été acharné, nous n'avons jamais pu nous relâcher. La décision de rester leaders à l'issue de la première journée comportait une part de risque. Nous ne savions pas l'importance du balayage que nous allions devoir accomplir. Au prix d'une attaque de tous les instants, cela s'est finalement bien déroulé. Au cours des 40,47 km de la courte dernière étape, notre objectif était de rouler sur un bon rythme et de surveiller notre adversaire. Il ne fallait pas faire de fautes et conserver une marge suffisante. Après deux journées à fond au milieu des arbres, il n'était pas question de laisser s'échapper ce succès, notre 42e en Mondial. Nous atteignons l'un des objectifs que nous nous étions fixés en début de saison et c'est une belle satisfaction. Au volant d'une Citroën C4 avec laquelle, le feeling a été excellent pendant trois étapes, nous réalisons une bonne opération au Championnat Pilotes en ramenant l'écart à un point. Chez les Constructeurs, le résultat est également intéressant avec maintenant juste 3 points de retard."

Dani Sordo (Citroën WRT, 4e): "C'est important de marquer des points pour le Championnat Constructeurs. J'aurais bien voulu monter sur le podium mais je m'en contente. Cette 4e place va me faire du bien et va me redonner confiance. Pendant cette dernière journée, j'ai roulé sur un rythme suffisamment rapide pour conserver notre quatrième place. Je suis satisfait de ma course durant laquelle je n'ai pas commis d'erreurs. J'ai encore appris de nombreuses choses sur ce terrain spécifique où l'expérience est décidément primordiale. Il me reste encore quelques domaines à améliorer comme les freinages notamment. Je suis content de rejoindre l'arrivée ici, ce qui ne m'était pas encore arrivé avec une WRC. Notre C4 WRC a été très compétitive et les points inscrits pour Citroën sont importants pour la suite de la saison.

Olivier Quesnel (Citroen WRT, directeur): "Quand on sait à quel point il est difficile de s'imposer ici, cette victoire est une énorme satisfaction. Sébastien et Daniel ont effectué la course parfaite, sortant vainqueurs d'une bagarre acharnée. L'énorme travail accompli depuis l'année dernière sur la C4 par l'équipe technique paie aujourd'hui. Notre voiture s'est montrée d'une redoutable efficacité. Nous effectuons une bonne opération au Championnat Constructeurs et les performances de nos C4 sont encourageantes pour la suite. Dani et Marc ont également effectué une belle course pleine de sagesse. Pour Citroën, le bilan de cette 58e édition est idéal : une magnifique victoire, de très belles performantes, une superbe fiabilité, des points… cette reprise et de bon augure pour la suite des évènements…"

Mikko Hirvonen (Ford WRT, 2e): "Je suis content de ce que j'ai accompli mais j'étais venu ici avant tout pour gagner et Loeb est allé seulement quelques secondes plus vite Nous avons joué au chat et à la souris tout le week-end et quand je gagnais une spéciale, Loeb en gagnait une autre. Finir seulement neuf secondes derrière lui après une telle course, c'est énorme. J'ai peut-être perdu du temps dans les sections étroites. C'était un rallye fantastique et c'est dommage que je n'ai pas pu gagner devant tous les fans présents. Je suis content d'être resté devant au championnat pour un seul point.

Jari-Matti Latvala (Ford WRT, 24e): "Le rallye ne s'est pas passé comme je l'espérais malheureusement alors que mon objectif était le podium. Tout s'est fini le vendredi pour moi, tout ça parce que je n'avais pas répertorié dans mes notes ce rocher. J'ai réussi à reprendre confiance, et à retrouver un rythme assez rapide dans les spéciales. C'était difficile de se remotiver mais la meilleure manière de réagir, c'était de repartir au volant. J'ai réussi à être rapide et j'espère que je pourrai m'imposer l'année prochaine."

Khalid Al-Qassimi (Ford WRT, 11e): "C'est un excellent résultat pour moi, surtout car je n'ai plus couru depuis deux mois. C'était difficile car il fallait trouver un bon équilibre de la machine avec toutes ces crêtes. C'est le rallye de la "confiance", sans elle vous ne pouvez rien faire ici. Loeb et Hirvonen ont livré un superbe combat, ils étaient une demi-seconde plus rapide que le reste du peloton."

Malcolm Wilson (Ford WRT, directeur): "Ce n'était pas le résultat que nous espérions, essentiellement à cause de Jari-Matti. Cela a rendu les choses beaucoup plus difficiles pour Mikko car il a dû se battre durant tout le rallye. Le combat qu'il a livré avec Loeb, l'a rendu plus fort je pense."

Chris Atkinson (Subaru WRT, 3e): "Finir sur le podium en Finlande, c'est fantastique. C'est un rallye où vous avez toujours envie de bien faire car c'est génial et ça fait bien sur le CV. Les gars ont fait un fantastique job, la machine était bonne et j'ai pu attaquer du début à la fin. C'est super d'être sur le podium pour la première fois avec la nouvelle machine."

Petter Solberg (Subaru WRT, 6e): "Ce fut un week-end difficile, c'est comme ça. Quand tout marchait, c'était bon mais j'ai perdu peu à peu le feeling avec la machine. Aujourd'hui, ça s'est mieux passé mais c'était un peu tard pour revenir et espérer un meilleur résultat. Nous avons une semaine avant l'Allemagne pour faire évoluer la Subaru."

Henning Solberg (Ford Stobart, 5e): "Nous avons pris un superbe départ dans ce rallye et on s'est retrouvé troisième à la fin de la première étape. C'est surprenant car je n'avais pas fait de test avant le rallye. Malheureusement, le feeling n'était plus le même lors de la 2e étape. Finalement, j'ai réussi à décrocher une cinquième place, ce qui n'est pas trop mal."

Matthew Wilson (Ford Stobart, 9e): "C'est un rallye très compliqué à gérer. On a fait de gros changements au niveau des réglages pour aborder ce rallye. Je crois qu'on a besoin d'expérience pour bien figurer ici. Il y a des endroits où il est facile d'aller très vite mais il faut plus de bouteille pour aller vite partout. Ce résultat va me faire du bien dans la perspective du rallye de Nouvelle-Zélande."

Gianluigi Galli (Ford Stobart, abandon sur sortie de piste, ES16) : "Ce fut une fin de rallye décevante. J'en suis amer. J'essaie de défendre ma position face à Dani Sordo mais je suis sorti de la piste dans un virage assez vicieux. Mes notes n'étaient pas assez précises sur cet endroit. J'ai glissé dans l'herbe et ça m'a poussé jusque dans les arbres en contrebas. C'était un virage assez dangereux puisque deux autres pilotes sont partis à la faute comme moi.

Matti Rantanen (Ford Focus, 7e): "J'ai fait un bon rallye même si je ne suis pas totalement satisfait. J'espère être là l'année prochaine."

0
0