AFP

Loeb au bout de son rêve

Loeb au bout de son rêve
Par Eurosport

Le 07/10/2012 à 14:59Mis à jour Le 07/10/2012 à 20:00

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a remporté dimanche dans sa ville natale d'Haguenau son neuvième et dernier titre mondial des rallyes. L'Alsacien, secondé par son fidèle partenaire monégasque Daniel Elena, a porté son record de victoires à 75. Côté Conctructeurs, Citroën est aussi champion.

Sébastien Loeb est prophète en son pays. Comme en 2010, le pilote Citroën a été sacré champion du monde en remportant le Rallye de France chez lui, en Alsace. Le natif d'Haguenau a décroché son neuvième titre en devançant de 15"5 Jari-Matti Latvala (Ford) et de 44"1 son coéquipier Mikko Hirvonen, le seul qui pouvait encore l'en priver. Au cours de la dernière journée dimanche, Loeb a géré son avance en assurant, après une frayeur dans la première spéciale. Pour sa dernière saison complète en WRC, le Français termine en apothéose devant ses supporters et apporte aussi à Citroën le titre Constructeurs.

Loeb a gagné le rallye vendredi et samedi en dominant la concurrence avec le plus des temps scratchs (8). Dimanche, il n'a fait que recueillir les fruits de son travail. Il a pourtant failli perdre gros dans l'ES17 en début de matinée, sous une pluie battante. Une petite escapade sur le bas-côté qui ne lui a finalement coûté que quelques secondes. "Il y avait beaucoup d'eau et d'aquaplaning. Je suis parti sur un bon rythme puis j'ai décidé de moins attaquer", a-t-il déclaré. L'ancien gymnaste s'est ensuite contenté de perdre le moins de temps possible par rapport à ses principaux adversaires, profitant de son confortable matelas acquis la veille. Jari-Matti Latvala (Ford WRT), déjà satisfait de terminer sur le podium, n'a repris que 14"2 au Français en six spéciales. Contraint de finir devant Loeb pour retarder le sacre de ce dernier, Mikko Hirvonen (Citroën WRT) s'est contenté de la troisième place, devant le Belge Thierry Neuville (Citroën Junior), auteur de cinq meilleurs temps dimanche.

A deux rallyes du terme de la saison, le Finlandais est relégué à 68 points au général, ne pouvant ainsi revenir sur Sébastien Loeb et Daniel Elena. Ces derniers, désormais nonuples champions du monde entre 2004 et 2012, améliorent encore leur palmarès record. Ils ont remporté leur 75e victoire en WRC, la huitième sur onze cette saison. Citroën engrange aussi son huitième succès en 2012, suffisant pour être hors de portée de Ford avant les manches italienne et espagnole. L'écurie au chevron, avec sa DS3 WRC, s'inscrit au palmarès pour la cinquième fois de suite, la huitième fois au total. Son succès est même total avec la deuxième place du championnat assurée pour Hirvonen.

0
0