Ford WRT

Latvala craque, Hirvonen piégé

Latvala craque, Hirvonen piégé
Par Eurosport

Le 12/06/2009 à 20:30Mis à jour

Le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford WRT) est leader du rallye de Grèce à l'issue de la première étape. Il devance Dani Sordo (Citroën WRT) de secondes et Sébastien Loeb (Citroën WRT) de 21.1 secondes. Leader jusqu'à l'ES6, Jari-Matti Latvala est sorti de la piste et a perdu trois minutes.

Top 5 du classement général pilotes : 1-Loeb (Citroën WRT) 55 pts, 2-Hirvonen (Ford WRT) 38 pts, 3-Sordo (Citroën WRT) 31 pts, 4-H. Solberg (Ford Stobart) 21 pts, 5-P. Solberg (Citroën Xsara) 20 pts

Top 5 du classement général constructeurs : 1- Citroën WRT 90 pts, 2- Ford WRT 61 pts, 3-Ford Stobart 44 pts, 4-Citroën Junior 19 pts, 5-Ford Munchi's 12 pts

Ordre de passage sur la route : 1-Loeb, 2-Hirvonen, 3-Sordo, 4-H. Solberg, 5-P. Solberg 6-Latvala, 7-Wilson, 8-Villagra, 9-Ostberg, 10-Ogier, 11-Novikov, 12-Rautenbach, 13-Al Qassimi, 14-Al-Attiyah, 15-Araujo

ES1 Harvati (25 km) : LATVALA EN TROMBE

Sur sa lancée et sa victoire au rallye d'Italie, Jari-Matti Latvala (Ford WRT) profite une nouvelle fois de sa position sur la piste (5e) pour prendre un départ canon. Le Finlandais colle 5.8 secondes à son coéquipier Mikko Hirvonen et 9.1 secondes à Petter Solberg (Citröen Xsara). "J'ai commis quelques petites erreurs en début de spéciale mais je suis très content de mon temps" , se réjouit Latvala.

A l'instar du rallye d'Italie, les pilotes se plaignent tous de la poussière sur les routes de l'Acropole. "C'est très dur. On perd beaucoup de temps", explique Petter Solberg. Dani Sordo sauve l'honneur des Citroën WRT avec le 4e temps puisque Sébastien Loeb, seulement 8e, est relégué à 19.9 secondes d'entrée. "Nous savions que la matinée serait difficile. Je ne pouvais pas faire beaucoup mieux. On perd du grip", explique le quintuple champion du monde.

Sébastien Loeb est même devancé au classement par les deux pilotes du Citroën Junior Team, Evgeny Novikov devant Sébastien Ogier. Les deux hommes occupent les 6e et 7e places derrière Mad Ostberg (Subaru) et ne sont séparés que de 9 dixièmes de seconde.

ES2 Thiva 1 (23,76 km) : CITROEN REAGIT

Mikko Hirvonen perd 5.9 secondes sur l'Espagnol et ne termine que trois secondes devant Sébastien Loeb. "C'est très mauvais. Il (Loeb) ouvre la piste et je devrais faire beaucoup mieux." Hirvonen perd la 2e place au général au profit de Sordo, pour 1,5 seconde. Derrière, Mads Ostberg (Subaru) conserve 1,5 sec d'avance sur Sébastien Loeb, revenu à la 5e place.

Le grand perdant de cette deuxième spéciale se nomme Petter Solberg. Le Norvégien a endommagé sa Citroën Xsara dans une ligne droite dans le 3e secteur et concède au final près de 45 secondes à Dani Sordo. Il plonge à la 9e place au classement général. Les pilotes Citroën Junior sont toujours 6e et 7e. A cause d'une erreur à un freinage, Sébastien Ogier laisse toutefois de terrain à son coéquipier russe, Evgeny Novikov. 9,4 secondes les séparent désormais. Enfin, le Britannique Matthew Wilson, arrêté au milieu de la spéciale en raison d'un problème mécanique, a été contraint à l'abandon.

ES3 Evangelistria (21,03 km) : SPECIALE ANNULEE

La troisième spéciale était annulée depuis une semaine. Selon les organisateurs, les routes de cette spéciale auraient eu tendance à trop se détériorer au fil des passages des concurrents.

ES4 Bauxites (23,17 km) : SENSATIONNEL NOVIKOV !

Cette spéciale a été particulièrement serrée car les premières voitures n'ont pas balayé la piste suffisamment pour les suivantes. Ainsi, les dix premiers se tiennent en 24 secondes ! Jari-Matti Latvala a signé le 2e temps devant Dani Sordo et consolide sa première place au général, avec désormais 8.4 secondes d'avance sur l'Espagnol. Avec le 4e chrono, Sébastien Loeb a gagné une place (5e) au détriment de Mads Ostberg (6e). "C'est extrêmement glissant mais j'ai bien conduit", a expliqué Loeb.

Les écarts sont toutefois minimes. 3.8 secondes séparent Novikov (4e) d'Ostberg (6e). "Je ne sais pas si Mikko (Hirvonen) roule à fond", s'interrogeait Loeb. 5e de la spéciale à 5.1 secondes de Novikov, le Finlandais est relégué à 12.1 secondes au général de son coéquipier. Après ses ennuis mécaniques matinaux, Petter Solberg a réparé sa Xsara et revient à la 7e place au général. En revanche, Sébastien Ogier (Citroën Junior) n'est pas verni. Une crevaison à l'arrière gauche a contraint le Français à lever le pied. il perd 35 secondes sur son coéquipier russe.

ES5 Drossohori (23,68 km) : APRES NOVIKOV, OGIER !

Derrière Ogier et Solberg, les quatre leaders du rallye se tiennent une nouvelle fois en un mouchoir de poche : 9,5 secondes. Et c'est encore Jari-Matti Latvala qui grignotte les dixièmes à son avantage. Le Finlandais compte désormais 10.3 secondes d'avance sur Dani Sordo, 19.4 secondes sur Mikko Hirvonen et 37 secondes sur Sébastien Loeb au général. Autre malheureux de la spéciale : Mads Ostberg. Irréprochable jusqu'à présent, le Norvégien a été victime d'un pépin mécanique et a perdu plus de 45 secondes. Il est dépassé par Petter Solberg (5e) au général.

ES6 Thiva 2 (23,76 km) : LATVALA CRAQUE ET PIEGE HIRVONEN

A son arrivée, Mikko Hirvonen était content. Certes, il savait que Dani Sordo allait freiner pour le laisser passer au général mais qu'importe puisque son coéquipier Jari-Matti Latvala, solide leader, devait s'élancer le premier et balayer la piste. Devait... A quelques kilomètres de là, aidé par un spectateur, le Finlandais sort péniblement sa Ford d'un buisson et perd trois minutes. Une nouvelle "Latvalade" ! Une journée pour rien. Latvala chute à la 12e place au général et Hirvonen est piégé.

Situation idéale pour les Citroën WRT de Dani Sordo et Sébastien Loeb. Le premier a freiné ce qu'il faut pour laisser la place de leader à Hirvonen pour trois secondes. Le deuxième a attaqué pour s'accrocher et pointe à la troisième place à 21.1 secondes d'Hirvonen. Seul autre incident à signaler : la nouvelle crevaison de Mads Ostberg qui perd près de deux minutes et sort du Top 10 (11e).

0
0