Etape 3 : déclarations

Etape 3 : déclarations
Par Eurosport

Le 03/04/2010 à 14:28Mis à jour

Voici ce qu'ont déclaré les principaux protagonistes à l'issue de l'Etape 3 du Rallye de Jordanie, samedi.

Sébastien Loeb ( Citroën WRT, vainqueur) : "Le rallye était difficile avec toutes ces pierres et ces portions glissantes. Je suis heureux d'avoir gagné ici. Hier, nous avons décidé de rester devant et c'était la bonne décision. Nous étions 2e sur la route et cependant plus rapides. Il est certain que la stratégie de l’équipe m’a un peu facilité la tâche, mais je ne suis pas persuadé que j’en avais besoin. Malgré une position moins favorable que celle de Jari-Matti Latvala, nous avons réussi à creuser un peu plus l’écart. Nous devons maintenant éviter les pièges de la deuxième boucle pour remporter le rallye. Cette seconde victoire en trois courses nous permet de creuser un écart de 25 points sur le deuxième, soit la valeur d’une victoire. Cela nous permettra d’aborder le prochain rallye avec une relative confiance."

"Olivier Quesnel ( Citroën WRT, directeur) : "Nous avons demandé à Sébastien Ogier de pointer en avance pour qu’il ‘balaie’ la trajectoire. Comme nous avions rencontré un problème technique sur sa voiture à l’assistance, ses espoirs de podiums s’étaient envolés. Nous avons estimé que cette stratégie permettrait à Sébastien Loeb de mieux défendre sa première place."

Jari - Matti Latvala (Ford WRT, 2e) : "Je suis heureux de finir 2e mais c'est dommage de ne pas avoir pu me battre pour la victoire. Cette 2e place augmente ma confiance et, maintenant, Loeb a un vrai challenge. Cette année, mon anniversaire est mieux que celui de l'an dernier où j'ai cru que j'allais mourir après être sorti de la piste et être parti en tonneaux sur 200m sur flanc de colline au Portugal. Cette 2e place est un très bon résultat, mais j'ai été un peu déçu ce matin quand j'ai compris que je ne gagnerais pas. J'ai continué de mettre la pression au cas où il commette une faute. C'est un troisième résultat positif de suite et cette course m'a donné encore plus de confiance. Les décisions tactiques matinale ont changé la donne."

Dani Sordo ( Citroën WRT, 4e) : "Ce n’est pas facile car les pièges sont toujours aussi nombreux sur ces spéciales. Dans la mesure où Petter Solberg ne marque pas de points ‘Constructeurs’ et où le cinquième est très loin derrière nous, nous n’avons pas à attaquer. Nous allons continuer comme cela jusqu’au bout."

Frédéric Banzet ( Citroën , directeur général) : "Face à un terrain particulièrement agressif et sous une forte chaleur, nos voitures ont une nouvelle fois fait preuve d’une fiabilité exemplaire. Nos équipages ont su allier vitesse et intelligence pour signer un résultat très valorisant pour Citroën."

Mikko Hirvonen (Ford WRT, abandon) : "Ce fut un week-end décevant. J'ai fait une erreur stupide qui devait arriver un jour. Je souhaite juste que cela ne se passe pas ce week-end. Ce n'est pas moi ça et je veux redevenir l'ancien Mikko. L'équipe a fait un bon travail pour réparer ma voiture et aujourd'hui (samedi), j'ai roulé tranquillement, vérifié mes notes et n'ai pris aucun risque. Ce n'est pas la même course quand vous vous battez pour la victoire et que vous attaquez, car il est difficile de garder le rythme. Les routes étaient très glissantes et très techniques."

Petter Solberg (Citroën Solberg, 3e) : "Nous sommes très heureux de ce podium, qui est important pour le championnat. Je suis resté calme et je n'ai pas pris de risque".

Kimi Raïkkönen (Citroën Junior, 8e) : "C'est le meilleur rallye depuis le début de l'année. Je savais depuis le début que ce serait difficile. Il faut progresser et accumuler de l'expérience. Nous n’avons pas trop attaqué aujourd’hui car il n’y avait plus grand-chose à gagner. Il était important d’apprendre et d’acquérir de l’expérience sur ce terrain. C’était une épreuve extrêmement difficile avec les spéciales les plus compliquées qu’il m’ait été donné d’affronter. Nous avons atteint notre objectif d’être à l’arrivée sans faire de grosses erreurs. Chaque jour, je me sens mieux dans la Citroën C4 WRC".

Malcom Wilson (Ford WRT, directeur) : "Je suis heureux car nous avons pu être performants et remporter des spéciales. La performance de Jari-Matti a été un vrai coup de pouce parce que la pression était sur lui après l'erreur inhabituelle de Mikko hier. Son résultat récompense sa maturité et son pilotage sensible".

Sébastien Ogier ( Citroën Junior , 6e) : "La voiture s'est bien comportée tout le week-end. Nous avons été rapides et nousn'avons pas fait d'erreur. Dans notre position, les routes étaient très glissantes. Je ne suis pas en grande forme. J’essaie juste de ne pas faire d’erreur. Il n’y aucune raison d’aller vite. C’est encore une nouvelle expérience de rouler devant. Nous avons passé un très bon week-end en réalisant de belles performances sans faire de fautes. Nous progressons rallye après rallye. Je suis très content du déroulement général de notre course. Nous avons prouvé que nous étions capables de nous battre aux avant-postes. Nous espérons que le futur sera meilleur."

Benoît Nogier ( Citroën Junior, team manager) : "Kimi termine dans les points. Il vient à bout de ce rallye compliqué sans grosses erreurs. On le sent de plus en plus à l’aise au fil des kilomètres. La performance viendra avec le temps et l’expérience. Sébastien a fait ce qu’il avait à faire. Il n’a pas d’objectif au championnat. Son objectif est de monter qu’il est capable de rivaliser avec les meilleurs et je pense qu’il l’a une nouvelle fois démontré ce week-end."

0
0