Reuters

Les calculs de Loeb

Les calculs de Loeb
Par Eurosport

Le 01/04/2010 à 19:44Mis à jour

Lors de la première étape du Rallye de Jordanie, Sébastien Loeb (Citroën) n'a dominé qu'une seule spéciale, la 7e et dernière. Le Français, pointé au 3e rang du général après avoir balayé la piste toute la journée, à plus de 30 secondes de Latvala (Ford), espère faire la différence vendredi.

Le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Focus) occupe jeudi soir la tête du rallye de Jordanie, 3e manche du Championnat du monde WRC, au terme d'une première journée où les calculs des uns l'ont disputé aux stratégies des autres. A ce petit jeu, Latvala a remporté trois des sept spéciales (ES1, ES2, ES5) et devance d'une demi-minute les deux Sébastien, Ogier et Loeb, tous deux sur Citröen C4, tandis que Petter Solberg, très en verve jeudi, a abandonné sciemment sa deuxième place du classement général afin de ne pas se trouver parmi les premiers partants qui "balayeront" la piste vendredi.

Reuters

"Marre de balayer"

"Nous sommes troisièmes du rallye. Ce n'est pas si mal pour l'instant et surtout on ne sera pas les premiers sur la route (vendredi). Ca tombe bien parce que j'en ai marre de balayer et pourtant j'ai attaqué toute la journée", a lâché Sébastien Loeb en sortant de sa Citröen. "Avant la nouvelle réglementation, c'était bien. Il n'y avait pas de problème. Le premier jour, ton objectif était d'être le mieux classé possible, et les deux journées suivantes aussi. Le but était d'attaquer. Maintenant, on doit faire des calculs, car il y a beaucoup à perdre ou à gagner", a-t-il assuré. "Je serais partant pour refaire le règlement", a-t-il ajouté alors que Olivier Quesnel, le patron de Citröen Sports, a dénoncé vivement un "système qui atteint ses limites" et conduit à une "parodie de rallye".

Vendredi "pour nous, ça va être compliqué", a commenté Sébastien Ogier, dauphin de Latvala. "L'important pour moi est d'aider l'équipe et d'être devant Seb (Loeb). C'est ce que nous avons réussi aujourd'hui et c'est le principal", a déclaré le pilote Citröen, dans la tonalité du jour... "Chez Ford, notre stratégie de base était d'être devant tout en faisant en sorte d'aider Mikko Hirvonen", a expliqué le vainqueur du jour, Latvala. A ce titre, l'opération est doublement réussie puisque Hirvonen, actuellement à six points de Loeb au Mondial, est en embuscade à la cinquième place. De son côté, l'ancien champion du monde de Formule 1, le Finlandais Kimi Raïkkonen (Citröen C4), a terminé 10e loin des savants calculs des principaux ténors. "On a besoin d'engranger de l'expérience. On a mieux marché dans l'après-midi dans des conditions très piégeuses. Ce sera peut-être plus facile" vendredi, a estimé l'ex-pilote Ferrari. Ce n'est apparemment pas l'avis de tout le monde.

Reuters

0
0