Citroën Communication

Loeb en fin stratège

Loeb en fin stratège
Par Eurosport

Le 03/04/2010 à 14:48Mis à jour

Le Français Sébastien Loeb (Citröen) s'est imposé samedi lors du Rallye de Jordanie, troisième manche du Championnat du monde, devant le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford WRT) et le Norvégien Petter Solberg (Citröen Solberg). Sacrifié par son écurie, Sébastien Ogier (Citroën junior) a terminé 6e.

Le Français Sébastien Loeb (Citröen C4) s'est imposé samedi au rallye de Jordanie, troisième manche du Championnat du monde WRC, devant le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Focus RS) et le Norvégien Petter Solberg (Citröen C4). En tête depuis vendredi après-midi, le Français a survolé les débats toute la journée de samedi remportant trois spéciales (neuf au total sur 21) tandis que son principal adversaire, Latvala a été relégué à plus de 30 secondes.

Le grand perdant de la journée a été le Français Sébastien Ogier qui a dû se plier aux directives de Citroën pour faciliter la tâche de Loeb et a glissé de la 2e à la 6e (bien 6e) place. Grâce à l'utilisation savante de pénalités, Ford et Citröen ont tout fait pour se neutraliser samedi matin, l'objectif principal étant de ne pas ouvrir la route. A ce petit jeu, alors que Loeb était censé endosser ce rôle en raison de sa première place au classement général provisoire, Citröen a demandé à Ogier de se sacrifier. "Au départ samedi matin, à l'assistance, la voiture n'a pas démarré et on est parti avec 5 mn de retard", a expliqué Ogier. "On a pris une pénalité et ensuite Citroën m'a demandé d'aller pointer en avance devant Sébastien pour lui ouvrir la route", a-t-il expliqué visiblement déçu. Il termine ce rallye, qu'il avait gagné il y a deux ans dans la catégorie Junior, souffrant et à plus de 10 minutes du champion du monde.

"Une belle bagarre"

En tête de la course depuis l'ES11, Sébastien Loeb avait surtout frappé un grand coup vendredi dans l'étape la plus longue du rallye (ES10/ES13) le long du Jourdain. Après un peu plus de 82 km chronométrés, il avait repris 42 secondes à Latvala et près de 50 secondes à Solberg. "Ca été une belle bagarre tout le long du rallye et donc une belle victoire", a déclaré le sextuple champion du monde qui obtenait par la même occasion sa 56e victoire en WRC. "Jari-Matti a été très rapide d'entrée de jeu. Puis on a considéré qu'il était possible de gagner avec l'avance que l'on avait acquise le deuxième jour", a-t-il commenté. Avec l'abandon de Mikko Hirvonen vendredi, Loeb possède dorénavant 25 points d'avance au Championnat du monde sur le Finlandais, qui fêtait ses 25 ans ce samedi. Un "joker", préfère-t-il commenter. "Une belle avance mais on va rester concentrer et continuer à faire de belles courses", a-t-il conclu.

0
0