Il vient d'avoir 22 ans et il est déjà dans l'histoire. Kalle Rovanperä (Toyota) a battu un record de précocité en devenant champion du monde WRC dimanche, grâce à sa victoire sur le rallye de Nouvelle-Zélande. Arrivé aux antipodes avec 53 points d'avance sur Tänak, Rovanperä en compte désormais 64 à deux manches de la fin de saison (Espagne, Japon).
Il a terminé cette saison historique en beauté, en raflant aussi les cinq points de bonus de la Power Stage finale, devant Tänak, champion du monde 2019. "Kalle nous a battus à la régulière, il n'y a rien à dire, félicitations à lui", a réagi Tänak à la fin de l'ES17.
Rallye de Nouvelle Zélande
Rovanperä, ou le panache du très jeune roi des rallyes
02/10/2022 À 10:53

20 ans après Grönholm

Il a remporté trois rallyes cette saison mais n'a pas pu prolonger le suspense plus loin que ce rallye de Nouvelle-Zélande, qui n'avait plus été au calendrier depuis dix ans. Vainqueur de six rallyes sur onze cette saison, Rovanperä ne peut plus être rejoint, chaque victoire en WRC pouvant rapporter un maximum de 30 points.
Il succède au palmarès à Ogier, octuple champion du monde, qui n'a disputé que quelques manches cette année. Le plus jeune champion du monde de l'histoire du WRC, créé en 1972, était depuis 1995 le Britannique Colin McRae, sacré à 27 ans. Et le dernier Finlandais champion du monde des rallyes était Marcus Grönholm, titré en 2002. Kalle Rovanperä, fils de rallyman, n'avait que deux ans.
Rallye de Nouvelle Zélande
Tänak désormais troisième, Rovanperä toujours plus proche du titre
30/09/2022 À 21:28