Citroën Communication

Loeb : "Pas une obsession"

Loeb : "Pas une obsession"
Par Citroën Racing

Le 26/06/2009 à 05:45Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën WRT) revient sur le plus gros accident de sa carrière, survenu en Grèce, le 13 juin. L'as alsacien explique que sa C4 est partie en tonneaux selon un angle qui a minimisé les conséquences pour lui et son navigateur, Daniel Elena. Depuis, il a tourné la page.

Revenons sur votre sortie de route au Rallye de Grèce. L'avez-vous oubliée le plus vite possible ou avez-vous cherché à l'analyser ?

Sébastien Loeb : Je n'en fais pas une obsession, mais j'ai beaucoup réfléchi pour comprendre ce qu'il s'était passé. C'est important de ne pas reproduire deux fois les mêmes erreurs. Nous sommes sortis de la route dans une spéciale que nous n'avions jamais empruntée en course. J'ai corrigé une note juste avant de toucher la pierre qui nous a envoyés en tonneaux. Peut-être me suis-je déconcentré pendant quelques dixièmes de secondes… Je n'ai pas vraiment d'explication, mais en tout cas je n'avais pas l'impression de surpiloter. J'ai fait beaucoup de spéciales en étant bien plus &lsquodégoupillé' qu'à ce moment.

Les images sont très spectaculaires, et pourtant vous et Daniel [Elena] vous en tirez sans une égratignure...

S.L. : C'est vrai, je n'ai même pas eu la moindre petite douleur à la nuque le lendemain matin ! Cela dit, il n'y a pas eu de très gros choc et les tonneaux se sont faits "normalement", dans l'axe de la voiture. Ensuite, les différents éléments de sécurité ont joué leurs rôles. L'arceau de sécurité a bien absorbé l'énergie. Le siège-baquet à oreillettes a également été très utile : ma tête était bien maintenue en place. Bref, la C4 WRC n'est pas seulement performante et fiable, elle est aussi solide !

Le Rallye de Pologne est totalement nouveau. Comment allez-vous l'aborder ?

S.L. : Avec deux passages en reconnaissances, il faut être encore plus concentré lors de la prise de notes. En championnat du monde, chaque terrain a sa spécificité et il faut apprendre à &lsquolire' la route et ses pièges. Cette application est essentielle pour espérer rallier l'arrivée en bonne position. Moins il y a de notes à corriger en course et mieux c'est ! Lorsque le départ du rallye sera donné, je ferai comme d'habitude : je roulerai comme je le sens et nous verrons bien où nous en sommes par rapport à la concurrence.

0
0