Ford WRT

Hirvonen devant, Ogier à l'affût

Hirvonen devant, Ogier à l'affût
Par Eurosport

Le 12/02/2011 à 17:38Mis à jour Le 13/02/2011 à 00:43

Mikko Hirvonen (Ford WRT) conclut en tête la 2e étape du Rallye de Suède, samedi. A l'issue des neuf spéciales de la journée, cinq pilotes se tiennent en une quinzaine de secondes. Sébastien Ogier (Citroën WRT), 5e, possède une belle carte à jouer, dimanche.

Disputée par un froid polaire (-25°C), la 2e étape du Rallye de Suède a vu Mikko Hirvonen (Ford WRT) se hisser en tête de l'épreuve. Mais elle a surtout permis à cinq pilotes de se regrouper en une quinzaine de secondes aux avant-postes. Et de ménager le suspense jusqu'au bout de la manche d'ouverture de la saison 2011. Avant la dernière étape dimanche, Hirvonen, Ostberg, P.Solberg, Latvala et Ogier peuvent ainsi tous espérer l'emporter à Karlstad. A l'issue de l'ES16, dernière super spéciale de 1,9 km disputée sur un hippodrome, Hirvonen ne possède en effet que 7.4 secondes d'avance sur Mads Ostberg (Ford Stobart). Suivent deux autres Scandinaves, Petter Solberg (Citroën Solberg) et Jari-Matti Latvala (Ford WRT), à respectivement à 8.9 et 10.9 secondes du leader. "Tout est encore possible dimanche et c'est fantastique, alors que c'est le début du championnat avec de nouvelles voitures", a déclaré Malcolm Wilson, le directeur de Ford.

Ces écarts si resserrés ne sont pas dus qu'aux performances des pilotes mais aussi à la stratégie des uns et des autres. Aucun d'entre eux ne souhaitant ouvrir la route, dimanche, la plupart a joué à celui qui ralentirait le mieux dans les dernières spéciales de la journée. Ce petit jeu-là a finalement fait les affaires de Sébastien Ogier (Citroën WRT). Relégué à 1 min 20 sec du leader au soir de la 1re étape, le Gapençais a attaqué toute la journée pour revenir à 15.8 secondes de la tête de course. Cinquième au général, il s'élancera de cette position, dimanche matin, et bénéficiera d'une piste particulièrement balayée. "C'est presque parfait, a lâché le pilote Citroën. On se sent bien au volant. Je vais faire de mon mieux dimanche. Je sais que la saison est longue et je ne vais pas faire le fou. Ce sera serré mais je peux gagner."

En revanche, la journée a été compliquée pour Sébastien Loeb (Citroën WRT). Après avoir balayé toute la 1re journée, l'Alsacien s'élançait en 9e position, samedi. Mais après avoir signé le scratch dans l'ES8, il était victime d'une crevaison dans l'ES10. Au final, il a conclu la journée par un meilleur temps dans l'ES15 mais se retrouve relégué à 1 min 42.1 sec de Hirvonen. "La voiture fonctionne bien. Les conditions étaient bonnes mais on est trop loin. On essaye d'être dans le rythme mais je suis un peu déçu de ne pas me mêler à la bataille", a déclaré, laconique, le septuple champion du monde à l'issue de l'ES15.

Dimanche, cette bande de fou furieux s'élancera dès 7h51 pour cinq spéciales ainsi que la fameuse "Power Stage" qui donnera des points supplémentaires aux trois premiers.

0
0