AFP

Loeb prend ses distances

Loeb prend ses distances
Par Eurosport

Le 18/04/2010 à 14:30Mis à jour

Sébastien Loeb (Citröen WRT) a remporté dimanche le Rallye de Turquie devant Petter Solberg (Citröen Solberg) et Mikko Hirvonen (Ford WRT), ce qui lui a permis de creuser l'écart au championnat pilotes, au terme d'une démonstration de force de la marque française.

Finalement, Citroën n'est pas passé loin d'un triplé retentissant. Il s'en est fallu d'une pierre dans l'ES21 pour que Dani Sordo, sur l'autre C4 officielle, complète un triptyque Citroën du plus bel effet. L'Espagnol a en effet cassé sa transmission à deux spéciales de la fin, sur une pierre cachée dans un virage lent, alors qu'il venait de prendre la 3e place à Hirvonen. Le Finlandais monte donc sur le podium et limite les dégâts après une grosse chaleur samedi.

Le malheur de Sordo a aussi fait le bonheur de Sébastien Ogier, leader de vendredi matin à samedi après-midi, qui prend finalement la 4e place devant un surprenant Kimi Räikkonen: l'ex-champion du monde de F1, 5e, complète le tir groupé des C4: quatre dans le Top 5, devant trois autres Ford Focus. Loeb a commencé ce dimanche par une série de trois temps scratch (ES20 à ES22), histoire d'écarter définitivement la menace Solberg. Le Norvégien, dernier champion du monde de l'ère pré-Loeb, a encore tenté de chatouiller le maestro, s'approchant à 3/10 de son chrono dans l'ES20, puis il a failli terminer l'ES21 dans un arbre, ce qui l'a définitivement calmé.

Joli pécule

Les deux premières épreuves spéciales (ES18, Deniz, et ES19, Mudarli) de ce dimanche ont été annulées pour raisons de sécurité, la pluie de la nuit rendant hasardeux l'accès des voitures de sécurité dans les spéciales, sur un sol très argileux. Le deuxième passage dans Deniz (ES21), toujours très glissante en début d'après-midi, a été fatal à Sordo et a failli éliminer Solberg. Le blond Petter monte finalement sur son 3e podium d'affilée, dans sa C4 privée... et prive Hirvonen de trois points pour le plus grand plaisir d'Olivier Quesnel, le patron de Citroën Racing.

C'est la 57e victoire de Loeb en WRC, dont trois d'affilée (Mexique, Jordanie, Turquie) cette saison après une 2e place en Suède, derrière Hirvonen, pour l'ouverture du championnat. Le Français a pris les commandes samedi après-midi, suite à une crevaison d'Ogier, alors leader menacé, dans l'ES15. Il a ensuite géré sa course à la perfection pour repartir d'Istanbul avec le plein de points. Le prochain rallye aura lieu en Nouvelle-Zélande début mai. Loeb arrivera à Auckland avec une quarantaine de points d'avance sur Solberg et Hirvonen. Un joli pécule après seulement quatre rallyes sur 13.

Reuters

0
0