AFP

Et de cinq pour Loeb

Et de cinq pour Loeb
Par Eurosport

Le 02/11/2008 à 12:00Mis à jour

En terminant 3e du Rallye du Japon, Sébastien Loeb a décroché, avec son copilote Daniel Elena, un 5e titre mondial consécutif, onze mois jour pour jour après son 4e sacre. Et ce même si son concurrent Mikko Hirvonen, vainqueur à Sapporo dimanche, l'emport

Après s'être fait une dernière grosse frayeur dans l'avant-dernière spéciale (ES28), quand sa C4 est partie en tête-à-queue à quelques hectomètres de l'arrivée, Loeb a pu enfin souffler et terminer la suivante (ES29) sereinement avant de monter sur le toit de sa voiture, sous les yeux de sa femme Séverine, avec son copilote Daniel Elena. Onze mois jour pour jour après son 4e sacre, l'an dernier à Cardiff (pays de Galles), Loeb a donc pris la 3e place qu'il lui fallait, derrière les deux Ford officielles d'Hirvonen, déjà vainqueur au Japon l'an dernier, et Jari-Matti Latvala, pour rafler une 5e couronne consécutive, exploit jamais réalisé depuis la création du WRC en 1973.

Vainqueur de dix rallyes cette saison, dont cinq d'affilée entre la Finlande et le Tour de Corse, Loeb, 34 ans, a désormais dix points d'avance sur Hirvonen mais le Finlandais, même s'il gagnait en Grande-Bretagne (5-7 décembre) et que Loeb abandonnait, serait largement battu par le Français au nombre de victoires (10 contre 4). "C'est incroyable. C'était un rallye terrible. Il n"aurait pas pu être plus difficile. C"est un grand moment. L'an passé, nous avions égalé le record et cette année, nous devenons les premiers à cinq titres. C'est un grand bonheur" , a déclaré l'Alsacien sur le site officiel du WRC

Ford ménage le suspense

"Seb a gagné 10 rallyes cette année, donc il mérite vraiment ce titre", a avoué Hirvonen, fair-play, à l'arrivée de la dernière spéciale.Très régulier toute la saison, Mikko serait encore dans le coup pour le titre s'il n'avait pas crevé un pneu dans l'avant-dernière spéciale du rallye de Nouvelle-Zélande, alors qu'il était en tête. C'est la 3e victoire d'Hirvonen, 28 ans, cette saison en Mondial des rallyes, après la Jordanie et la Turquie, et la 7e de sa carrière en WRC. Ce n'est que la 4e de Ford en 2008, en ajoutant celle de Latvala en Suède, contre dix pour Citroën, toutes glanées par Loeb.

Ford, champion du monde des constructeurs en 2006 et 2007, n'a pas encore perdu son titre puisque ce nouveau doublé, le 3e de la saison après la Suède et la Turquie, lui permet de reprendre 12 points à Citroën (18 à 6) et de revenir à 11 points de la marque française, à une manche de la fin de la saison.

Lors de leurs trois premiers sacres, de 2004 à 2006 (chez les Belges de Kronos), Loeb et son copilote monégasque, Daniel Elena, roulaient dans une Citroën Xsara. Depuis début 2007 c'est dans une C4 qu'ils accumulent les victoires et les records: 18 rallyes remportés sur 30 disputés lors des deux dernières saisons, un ratio effrayant pour la concurrence. Loeb relègue dans la légende du rallye moderne deux autres Finlandais, Juha Kankkunen (1986, 1987, 1991, 1993) et Tommi Mäkinen. Il était le seul à avoir enchaîné quatre titres d'affilée, de 1996 à 1999 sur Mitsubishi. C'était juste avant que le jeune Loeb décide de partir à la chasse aux records.

0
0