Getty Images

Ogier : "Cette victoire n'a aucune valeur"

Ogier : "Cette victoire n'a aucune valeur"

Le 15/03/2020 à 09:32Mis à jour Le 15/03/2020 à 13:12

RALLYE DU MEXIQUE - Sentiment amer pour Sébastien Ogier (Toyota WRT). Samedi soir, le Français a terminé en vainqueur la 3e manche du Mondial, mais lui et ses confrères pilotes n'auraient jamais dus être autorisé à courir, en raison de l'épidémie de coronavirus.

Sébastien Ogier aurait pourtant de quoi se réjouir. Il a remporté son premier rallye de la saison 2020, samedi, avec sa nouvelle équipe, Toyota, qui n'avait jamais vaincu au Mexique, mais sa victoire est intervenue à l'issue d'un rallye arrêté après la 21e des 24 spéciales, en raison des risques liés à l'épidémie de coronavirus (Covid-19).

Vainqueur avec une quatrième marque différente dans sa carrière, puisqu'il avait précédemment gagné avec Citroën, Volkswagen et Ford, il rejoint ainsi le quadruple champion du monde finlandais Juha Kankkunen, qui a triomphé avec Toyota, Peugeot, Lancia et Subaru, et le double champion du monde espagnol Carlos Sainz, qui a acquis ses succès avec Toyota, Subaru, Ford et Citroën.

" Ce rallye n'aurait pas dû avoir lieu "

Le Français a aussi pris la tête du championnat du monde, pour la première fois depuis le Rallye du Portugal, en juin dernier, avec 62 points soit huit de plus que son coéquipier Elfyn Evans. De quoi viser un septième et dernier titre, puisqu'il a l'intention de prendre sa retraite à la fin de la saison. Avec ce sixième succès au Mexique, il égale même le record de victoires de Sébastien Loeb dans l'épreuve.

"Cela a été un bon week-end, a-t-il déclaré. Nous avons eu un bon feeling d'entrée et nous avons saisi notre chance de prendre la tête vendredi matin. Aujourd'hui (samedi), nous avions une meilleure position de départ dans les spéciales et nous avons attaqué d'emblée pour accroître notre avance, puis nous avons essayé de contrôler jusqu'à la fin. Merci à l'équipe, qui a fait un travail fantastique. La voiture a été impeccable tout au long du week-end. Elle a été rapide et fiable, et ce sont des bons points pour le championnat."

Cependant, cette 48e victoire en Mondial, soit le deuxième meilleur total derrière son compatriote Sébastien Loeb (79), n'a pas la saveur des précédentes selon lui. Loin de là. "C'est une victoire étrange et difficile à célébrer dans ces circonstances. Elle est complètement différente des autres, car ce rallye n'aurait pas dû avoir lieu !, a ajouté le Gapençais de 36 ans. Protéger la vie humaine devrait passer avant tout autre intérêt, et y compris avant la course, bien sûr ! Si nous avons mis les fans en danger ici, cette victoire n'a aucune valeur."

Le rallye stoppé avant la fermeture des frontières

"Nous sommes très content de ce résultat, a réagi Kaj Lindström, le directeur sportif de l'équipe. Je suis ravi d'abord pour Seb (Ogier) et Julien (Ingrassia, son copilote) et pour leur premier succès avec nous, et aussi de cette première victoire de l'équipe au Mexique. Nous avons eu du mal la première fois ici, en 2017, mais nous avons appris de nos erreurs et nous finissons avec trois voitures dans le Top 5. Dans ces circonstances, nos sentiments sont partagés. C'est dommage de s'arrêter une journée plus tôt, mais avec la situation actuelle dans le monde, nous devons être sûrs que tous les membres de notre équipe puissent rentrer dans leurs familles."

Sébastien Ogier (Toyota WRT) au Rallye du Mexique 2020

Samedi, l'épreuve a été privée de sa dernière journée de compétition par ses organisateurs, "en concertation avec toutes les équipes, la Fédération internationale de l'automobile et le promoteur du WRC", en raison des restrictions aux voyageurs imposées suite à la pandémie du nouveau coronavirus. En effet, il fallait permettre aux officiels, aux équipes et aux fans de rentrer dans leur pays "compte tenu de la fermeture imminente des frontières et des aéroports en raison du Covid-19", avait expliqué Patrick Suberville, le directeur du rallye.

"Nous soutenons et respectons cette décision faite en fonction de la disponibilité des aéroports en question, a commenté de son côté Diego Sinhue Rodriguez Vallejo, le gouverneur de Guanajuato. L'État de Guanajuato ne dénombre aucun cas positif de Covid-19 et tous les mécanismes de prévention adéquats resteront en place."

"J'ai entendu que les organisateurs et les gens sur place avaient bien prévu les choses et adapté les mesures pour que le rallye se tienne dans des conditions sûres, a expliqué Akio Toyoda, le président de l'équipe Toyota. Je veux ajouter ma voix pour leur transmettre ma satisfaction devant leur travail pour aider les fans à profiter de l'événement. Je veux aussi adresser ma satisfaction aux pilotes qui ont tout fait pour divertir les fans autant que possible."