Citroën Communication

Loeb, l'extra-terrestre

Loeb, l'extra-terrestre
Par Eurosport

Le 05/04/2009 à 18:30Mis à jour

Sébastien Loeb (Citroën WRT) a remporté le rallye du Portugal, à l'issue de la 3e et dernière étape, et signe son 4e succès consécutif en autant d'épreuves cette saison. C'est la 51e victoire du Français dans sa carrière. Mikko Hirvonen (Ford WRT) prend la 2e place. Dani Sordo complète le podium.

Le Français Sébastien Loeb et son copilote monégasque Daniel Elena (Citroën C4) ont remporté dimanche à Faro le rallye du Portugal, soit leur 51e victoire en Championnat du monde des rallyes (WRC), devant Mikko Hirvonen (Ford Focus) et Dani Sordo (Citroën C4). Loeb a gagné deux fois au Portugal (2007, 2009), en deux participations, et il vient de remporter cinq rallyes d'affilée en WRC: la Grande-Bretagne fin 2008, puis l'Irlande, la Norvège, Chypre et le Portugal depuis le début de la saison 2009. "On s'est vraiment fait plaisir ce week-end, dans des spéciales techniques et difficiles, devant un public toujours aussi chaleureux", a dit Loeb sur le podium de sa 51e victoire -autant qu'Alain Prost en F1- et le public de l'Estadio Algarve, environ 15.000 personnes, a chaudement applaudi le quintuple champion du monde français, en plein soleil.

Depuis la Finlande 2008 incluse, en août dernier, seul le Japon a échappé à sa razzia... pour cause de cinquième titre mondial à assurer. Le maestro alsacien a mis un point d'honneur a finir aussi la super-spéciale devant Hirvonen, d'un capot de C4 seulement: "On avait décidé de faire le spectacle, avec Mikko, et de glisser le plus possible. J'ai terminé devant lui mais ce n'était pas forcément voulu", a dit Loeb. Au départ de cette ES18, 2 km de bitume dans un stade construit pour l'Euro-2004 de football, Loeb avait encore 24 secondes d'avance sur Hirvonen, auteur du meilleur temps dans les deux dernières spéciales de la matinée (ES16, ES17), pour l'honneur.

Loeb avait commencé ce dimanche en signant le temps scratch dans les deux précédentes (ES14, ES15), juste devant Hirvonen, malgré le handicap d'ouvrir et de balayer la route, comme vendredi. Il avait ainsi mis un terme définitif au peu de suspense qui restait. Cette dernière journée n'a rien changé dans le quatuor de tête, Petter Solberg, dans sa Xsara privée, prenant une 4e place méritante mais très loin du podium. Elle a quand même été fatale à deux pilotes Citroën, Evgeny Novikov et Conrad Rautenbach, sur les C4 du Citroën Junior Team, et à un pilote Ford, Matthew Wilson, alors 5e.

0
0