Ogier, première mondiale

Ogier, première mondiale
Par AFP

Le 30/05/2010 à 17:54Mis à jour Le 30/05/2010 à 18:01

Sébastien Ogier (Citroën) a résisté jusqu'au bout à Sébastien Loeb (Citroën) pour s'adjuger sa première victoire en WRC, dimanche. "On a attaqué de la première à la dernière spéciale, sans faire d'erreur", a-t-il souligné.

Sébastien Ogier (Citroën Junior) a remporté dimanche à Faro le rallye du Portugal, sa première victoire en Championnat du monde, au terme d'un "week-end parfait", devant deux autres C4 pilotées par Sébastien Loeb (Citroën WRC), 2e, et Dani Sordo (Citroën WRC), 3e, soit un joli triplé de la marque française. "Je suis super heureux, on a eu un week-end parfait, avec une voiture parfaite, du début à la fin", a dit Ogier sur le podium de l'Estadio Algarve, juste après avoir reçu la coupe du vainqueur. "On a attaqué de la première à la dernière spéciale, sans faire d'erreur, alors qu'on était sous la pression du meilleur pilote de rallye. Ça ne pouvait pas être mieux".

    Ogier, 26 ans, champion du monde Junior-WRC en 2008 sur une petite Citroën C2, n'avait encore jamais gagné de rallye en WRC. C'est seulement sa deuxième saison complète, et son 19e rallye au volant d'une grosse C4 WRC, au sein du Citroën Junior Team. Troisième au Mexique en mars, puis deuxième en Nouvelle-Zélande il y a trois semaines, à 2 secondes du vainqueur Latvala, Ogier a dû résister à Loeb pendant toute la dernière matinée de course, soit quatre épreuves spéciales (ES14 à ES17) où Loeb lui a encore repris 14 secondes. Mais comme depuis vendredi matin, quand il a pris la tête du rallye après l'ES4, Ogier n'a fait aucune faute sur ces derniers 87 km chronométrés, malgré la pression imposée par le sextuple champion du monde en titre et maître des lieux, qui restait sur deux victoires à Faro (2007, 2009).

    Victoire "à la Loeb"

    Pour l'honneur, Ogier a même battu Loeb dans le dernier duel de la super-spéciale (ES18), sur une piste en asphalte, avec bosse incorporée, déjà parcourue jeudi soir en ouverture du rallye. "J'ai fait confiance à mes pilotes... et j'ai eu raison", a dit le patron de Citroën Racing, Olivier Quesnel, après avoir vécu une dernière matinée très éprouvante pour les nerfs. La seule consigne de course qu'il avait donnée à Ogier et Loeb, c'était "ne pas sortir".

    Derrière Sordo, le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford WRT) a récupéré in extremis la 4e place, à la suite d'une petite sortie de route de Petter Solberg (Citroën Solberg) dans la super-spéciale, et empêché un quadruplé historique. Puis toute l'équipe Citroën réunie autour du podium a salué cette première grande victoire du tandem Sébastien Ogier-Julien Ingrassia, le copilote du vainqueur du jour. Une victoire avec la manière, remportée "à la Loeb"... face à Loeb !

    0
    0