AFP

Latvala met le feu, Ogier à la peine

Latvala met le feu, Ogier à la peine
Par AFP

Le 22/05/2015 à 20:09Mis à jour Le 22/05/2015 à 20:20

RALLYE DU PORTUGAL - La première journée du Rallye du Portugal a permis à Jari-Matti Latvala de prendre le dessus sur un Sébastien Ogier en difficulté.

Le Finlandais Jari-Matti Latvala, en Volkswagen Polo-R, a pris vendredi les commandes du Rallye du Portugal, 5e manche du championnat du monde des rallyes WRC, lors d'une première journée perturbée par un feu de forêt et marquée par la contre-performance de Sébastien Ogier. "Globalement, c'était une super journée. On a démarré avec prudence, puis au fur et à mesure on a augmenté la vitesse et attaqué davantage", a réagi Latvala après l'ES7 de Viana do Castelo (nord-ouest).

Equipier du Finlandais chez Volkswagen, le double champion du monde en titre Sébastien Ogier était autrement moins satisfait, seulement sixième, alors qu'il avait fait le deuxième chrono de la super-spéciale d'ouverture jeudi soir. Premier sur l'ordre de départ, qui suit l'actuel classement du championnat du monde de pilotes, le Français a passé la matinée à balayer des pistes très poussiéreuses pour ses concurrents, et perdait quelques secondes supplémentaires à cause d'une crevaison dès la première spéciale du jour.

Une spéciale interrompu, une autre annulée, pour un feu de forêt

Avec un deuxième passage plus propre dans l'après-midi, il signait le scratch de l'ES6 à Caminha (nord-ouest) et remontait une place au général au dépens du Norvégien Mads Ostberg (7e, Citroën DS3). "Les conditions étaient bien meilleures, même si ça restait très glissant. C'est mieux que rien, mais c'est très dur de revenir avec un désavantage pareil", a commenté le Français. En dépit de ses efforts, l'écart le séparant de Latvala, pilote le plus rapide lors des deux passages à Viana do Castelo (ES4 et ES7), dépasse les 25 secondes à l'issue de la première journée.

Cette première journée du Rallye du Portugal, couru sur terre, a été marquée par l'interruption de l'ES2 puis l'annulation de l'ES5, deux passages prévus sur le même tracé de Ponte de Lima, en raison d'un feu de forêt qui faisait rage dans la région. L'incendie s'était déclaré jeudi après-midi et les flammes avaient été maîtrisées vendredi à l'aube, mais elles se sont à nouveau embrasées, mobilisant quelque 250 pompiers qui devaient même combattre un deuxième foyer quand une voiture de l'organisation du rallye prenait feu. La première spéciale du jour a été interrompue après le passage de 32 voitures, dont celles de la catégorie reine WRC. Les pilotes n'ayant pas pu courir ces 27,53 km ont été crédités d'un temps déterminé en fonction de leur classement lors des deux spéciales suivantes, a expliqué l'organisation.

0
0