Subaru

Subaru s'en va

Subaru s'en va
Par Eurosport

Le 16/12/2008 à 14:15Mis à jour

Après Honda en F1, Subaru a annoncé son retrait immédiat du WRC. Au lendemain de l'abandon de Suzuki.

Spécialiste du 4x4 sur le marché automobile, Subaru s'est construite une histoire riche de 218 participations officielles en WRC, ornée de six titres mondiaux et 47 victoires depuis 1993 grâce à Prodrive, la société créée par David Richards. En 2008, Prodrive faisait courir les Impreza de Petter Solberg et Chris Atkinson sous la bannière Subaru World Rally Team.

Subaru a obtenu trois titres Pilotes avec les Britanniques Colin McRae (1995) et Richard Burns (2001) et le Norvégien Petter Solberg (2003), et trois titres Constructeurs avec l'Impreza, en 1995, 1996 et 1997. Depuis le dernier sacre de Solberg, Subaru WRT avait amorcé son déclin, victime de la concurrence de Peugeot, Citroën et Ford, au point de n'avoir plus gagné depuis Rallye de Grande Bretagne 2005, lorsque le Norvégien avait hérité du succès du fait des retraits de Peugeot WRT et Citroën WRT suite à l'accident mortel de Michael Park, le co-pilote de Marko Märtin. L'introduction de la nouvelle Impreza en cours de saison 2008 devait redorer le blason des célèbres bolides bleus préparés dans les ateliers de Banbury. Le gain de performance promis par les ingénieurs ne s'est jamais retrouvé sur les routes et la décision -déjà inquiétante- avait été prise de focaliser le développement de la machine sur la terre, en prévision d'un calendrier 2009 vidé de ses épreuves asphaltes.

Pour David Richards, c'est donc une anus horribilis qui s'achève : en 2008, il aurait dû honorer la 12e licence décrochée de haute lutte en Formule 1 et engager deux monoplaces en championnat du monde. Le manque de moyens financiers et techniques l'avait fait reculer.

Ce retrait confirme la fragilité des engagements de l'industrie japonaise en sport automobile. Le pays du Soleil levant aura perdu Honda et Super-Honda cette année et Formule 1, Subaru WRT et Suzuki WRT en WRC.

0
0