Sur la route du Rallye de Suède

Sur la route du Rallye de Suède
Par Eurosport

Le 06/02/2004 à 07:15Mis à jour

Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Rallye de Suède, la 2e manche du Mondial WRC disputée de vendredi à dimanche, autour de Karlstad. Pêle-mêle : les nouveautés, les avis d'Aimé Chatard, Carlos Sainz et Petter Solberg, les enjeux pour les mécaniques et

CHIFFRE

0 : le nombre de vainqueur non nordique en Suède depuis la création du championnat du monde, en 1973.

Karlstad verbatim

ILS ONT DIT

Courir en talons-aiguilles

Carlos Sainz (Citroën) : "Si les spéciales sont recouvertes de neige fraîche, c'est un avantage certain de partir dans ma position (8e, vendredi) et de bénéficier d'une route dégagée par mes concurrents. Si c'est glacé, il n'y a pas vraiment de différence."

Trois questions à Sébastien Loeb (Citroën)

Petter Solberg (Subaru) : "Je crois que nous avons trouvé pourquoi nous n'étions pas bien ici l'an dernier. Nous avons amélioré les pneus pour cette épreuve et les réglages de la voiture ont été changés."

L'EPREUVE EN BREF

ETAPE 1 Karlstad/Hagfors/Karlstad (148,8 km), vendredi (08h22-17h15) : 5 ES en 3 séquences, avec répétition de Granberget (ES3, ES4).

ETAPE 2 Karlstad/Hagfors/Karlstad (152,4 km), samedi (07h26-17h20) : 8 ES en 4 séquences, avec reprises de Sundsjon (ES6, ES11) et Malta (ES7, ES10).

ETAPE 3 Karlstad/Hagfors/Karlstad (96,6 km), dimanche (08h04-14h45) : 6 ES en deux séquences : la boucle Sajen-Rämmen-Hara est parcourue deux fois.

PRINCIPALES DIFFICULTES

Mais à part cela, c'est beaucoup de plaisir, même pour les non-spécialistes : le rallye avance à plus de 100 km/h dans les forêts de la belle province du Värmland.

NOUVEAU

Nomination de Janne Tuohino (FIN) dans la deuxième Ford à la place de François Duval (BEL) et de Kristian Sohlberg (FIN) à la place de Gianluigi Galli chez Mitsubishi.

CONTEXTE

NON NOMINES

Ford Focus : Duval (BEL/N.11), Eriksson (SUE/N.16), Viita (FIN/N.17), Warmbold (ALL/N.18), - Peugeot 206 : Carlsson (SUE/N.14), Solberg (NOR/N.12) - Toyota Corolla : Johansson (SUE/N.15)

EN 2003

Un récital de Grönholm dans son épreuve préférée. Dans la 1ère spéciale, pourtant, le pilote Peugeot manque caler et se déconcentre. Le meilleur temps lui échappe mais pas les quatre suivants, sur une neige et une glace qu'il aime tant surfer. Il laisse son coéquipier Burns conclure la journée par un scratch et propose la copie conforme le lendemain. Rovanperä, sur la troisième 206, remporte la 1ère spéciale du jour et Mäkinen (Subaru) la dernière. Entre les deux, tout est pour "Magic Marcus". Le dernier jour entamé avec 38.8 sec de marge sur Mäkinen, il file vers sa troisième victoire dans son épreuve préférée.

LES CINQ DERNIERS VAINQUEURS

1999 Mäkinen (Mitsubishi Lancer), 2000 Grönholm (Peugeot 206), 2001 Rovanperä (Peugeot 206), 2002, 2003 Grönholm (Peugeot 206)

LE TOP 5 DU MONDIAL PILOTES 2004

LE TOP 5 DU MONDIAL CONSTRUCTEURS 2004

1-Ford 14 pts, 2-Citroën 10 pts, 3-Peugeot 9 pts, 4-Mitsubishi 3 pts, 5-Subaru 2 pts

0
0