L"agenda du TTR, circuit mondial de snowboard, comporte plusieurs dizaines de compétitions tout au long de la saison. Chaque épreuve est cotée de une à six étoiles, en fonction de son importance. En Europe, seuls trois événements bénéficient du statut six étoiles ; le Air & Style, l"European Open, et le O"Neill Evolution. C"est dire si le rendez-vous de ce week-end était d"une importance capitale pour les pro-snowboarders qui tentent de bien figurer dans le classement mondial.
Le site de la compétition fut ouvert en début de semaine. Les premiers jours étaient réservés aux séances de qualifications puis vendredi et samedi avaient lieu les finales. La compétition propose deux disciplines : pipe et quarter. Vendredi, c'est le jour du pipe.
L'après-midi de contest débute par un highest air contest. Tous les concurrents peuvent sessionner pendant une heure. Seul le plus gros air sera retenu par les juges, donnant droit à un chèque de 3000 Euros à son auteur. La bataille se joue principalement entre Andy Finch et Antti Autti, jusqu'à ce qu'un inconnu issu des qualifs amateurs mette tout le monde d'accord en envoyant un gigantesque front-side air estimé à 4,80 mètres. Stefano Murani (c'est son nom) est italien. Il participe habituellement aux coupes du monde FIS mais à Davos, c'est sa première participation à un contest TTR six étoiles. Il remporte les 3000 Euros et tentera plus tard dans la journée de faire aussi bonne impression lors des finales de pipe.
Swatch
Yoz extrem: London Ride (2)
12/01/2008 À 08:45
A 18h00 débutent les demi-finales pour lesquelles 32 riders se sont qualifiés. Il faut rappeler que le contest était resté ouvert aux amateurs, n'importe qui pouvait donc tenter sa chance. Le plateau est très relevé, on retrouve entre autres des noms tels que Janne Korpi, Risto Mattila, Markus Keller, Nicolas Muller, Erik Haugo, Antti Autti, Mathieu Crépel, Gary Zebrowski, Andy Finch, Iouri Podlatchikov, Gian Simmen, Markku Koski, Gigi Ruff… voilà pour les plus connus. La première demi-finale est remportée par notre Gary Zebrowski national. Gary impressionne vraiment sur chacun de ses passages et pourra vraisemblablement jouer la gagne en finale. La deuxième demi-finale est gagnée par Antti Autti mais la bataille est beaucoup plus serrée dans cette poule, notamment entre Autti, Andy Finch et le suisse Iouri Podlatchikov.
21h00 : c'est l'heure de la finale. 12 riders sont qualifiés pour y participer. A notre grande surprise, des riders de renom tels que Nicolas Muller et Mathieu Crépel ne sont même pas qualifiés, c'est dire le niveau du contest. Mais cette fois ci, beaucoup moins de suspense que lors des phases précédentes. Bien que le niveau général soit toujours aussi élevé, Andy Finch a littéralement tué la concurrence en remportant la finale avec près de 30 points d'avance sur le deuxième, alors que les places allant de 2 à 5 se tiennent dans moins de 10 points d'écart. Finch enchaîne les runs avec toujours plus d'amplitude et de variété dans ses tricks. Son meilleur run : énorme frontside-air, back-side rodeo 5, frontside 1080, mac twist et enfin un alley-oop. A noter que sur les huit premières places, six sont détenues par des finlandais. Saluons enfin la performance de Gary Zebrowski qui termine 4ème. Moins à l'aise en finale, il est tombé sur la plupart de ses runs. Avec un peu plus de réussite, il aurait facilement terminé sur le podium.
Résultats de la finale pipe :
1 Finch Andy USA 270.0
2 Mattila Risto FIN 244.0
3 Korpi Janne FIN 240.0
4 Zebrowski Gary FRA 236.0
5 Piiroinen Peetu FIN 235.0
6 Koski Markku FIN 227.0
7 Autti Antti FIN 227.0
8 Malin Markus FIN 220.0
9 Simmen Gian SUI 198.0
10 Podladtchikov Iouri SUI 198.0
11 Gittler Olivier FRA 193.0
12 Keller Markus SUI 119.0
Samedi soir, l'heure est au quarterpipe. Après les phases de qualif et de demi-finales, douze riders sont qualifiés pour la superfinale : Arthur Longo, Olivier Gitler, Andy Finch, Risto Mattila, Kim Rune Hansen, Peetu Piiroinen, Colin Frei, Tore Holvik, Benoît Thomas Javid, Steve Krijbolder, Manuel Pietropoli et Nicolas Muller. Contrairement au pipe, le contest est beaucoup plus serré sur cette discipline. Malgré une prestation toujours aussi impressionnante, Andy Finch ne parvient pas à accrocher le podium. Sur son dernier passage, il tente le tout pour le tout avec un énorme back-flip vrillé, qu'il ne posera malheureusement pas. Il terminera le contest sur une violente slam. Arthur Longo qui se met quelques back-side airs incroyables à plus de 7 mètres tient provisoirement la deuxième place, jusqu'à ce que l'armada de Scandinaves ne sorte le grand jeu. Même Nicolas Muller, soutenu par son public et enchaînant de parfait mac twist à 5 mètres au-dessus du coping n'a rien pu faire face aux nordiques déchaînés. Kuroinen aligne de magnifiques et massifs back-side 540° à plus de 5 mètres et prend la troisième place. Risto Mattila, qu'on croyait pendant la première partie de la finale hors du coup, se met soudainement la pression et pose d'énormes back-side 540, comme son compatriote et termine deuxième. Hansen, un jeune norvégien peu connu met tout le monde d'accord sur un saut en milieu de finale : un alley oop back-side rodeo parfaitement maîtrisé et réalisé à une hauteur proche des plus gros back-side airs de la soirée. Il gagne logiquement l'épreuve de quarterpipe et encaisse le chèque de 15 000 Euros.
Même si le spot aurait pu s'y prêter, aucun rider n'a pu approcher les hauteurs atteinte lors du dernier Arctic Challenge, à savoir le back-side 360° de Terje à 9 mètres au-dessus du coping. Le plus gros air de la soirée revient à Pietropoli, un italien qui a réussi à monter à 8 mètres en back-side air lors de la demi-finale. Tout de même.
Le O'Neill Evolution se termine sous les acclamations du public de Davos en nous ayant prouvé une fois de plus qu'une nouvelle génération de riders était en train de prendre le pouvoir. Les pro-snowboarders sont de plus en plus techniques, de plus en plus jeunes, en particulier lorsqu'ils viennent du nord de l'Europe.
Swatch
Yoz extrem: London Ride (3)
12/01/2008 À 08:22
Swatch
Yoz extrem: London Ride (1)
12/01/2008 À 08:09