AFP

Avec un Stephen Curry grandiose, les Warriors touchent au but

Avec un Curry grandiose, les Warriors touchent au but

Le 15/06/2015 à 08:22Mis à jour Le 15/06/2015 à 08:35

NBA - Pour la première fois depuis le début de la finale 2015, Stephen Curry a justifié son statut de meilleur joueur de la saison et Golden State a assommé Cleveland (104-91) dimanche, peut-être définitivement.

Du rythme, de l’intensité, les trois jours de repos ont fait du bien aux deux équipes puisque ce Game 5 est sûrement le match le plus abouti de ces Finales NBA. Malgré un énorme LeBron James (40 points, 14 rebonds, 11 passes décisives) en mode triple-double - son 6e en Finales NBA dans sa carrière -, les Cleveland Cavaliers se sont finalement inclinés face aux Golden State Warriors (91-104). Avec un Stephen Curry retrouvé (37 points) et un excellent André Iguodala, les Californiens mènent maintenant 3-2 et ne sont plus qu’à une victoire du titre NBA !

Comme lors du Game 4, Steve Kerr avait finalement opté pour un 5 majeur "small ball" avec un duo André Iguodala – Draymond Green. Très rapidement, cette tactique se montrait une nouvelle fois payante, les Warriors prenaient un très bon départ (8-2) sous l’impulsion de Green (10 pts lors du 1er quart-temps). Après un premier temps-mort, les Cavaliers relevaient la tête grâce à J.R. Smith. En quelques secondes, l’arrière démontrait le meilleur, avec deux tirs à longue distance, et le pire, avec une faute flagrante bête sur Green. Et petit surprise, pour répondre au "small ball" des Warriors, David Blatt décidait de faire… du "small ball" ! Timofey Mozgov et Tristan Thompson étaient remplacés tour à tour par James Jones et Mike Miller, oui, LeBron James jouait pivot. Et ça marchait ! La star des Cavs ramenait son équipe au contact (22-22).

Smith prend feu, James se démultiplie

Encouragé par James à continuer de prendre sa chance, J.R. Smith prouvait pourquoi il était farouchement soutenu par ses partenaires, l’ancien joueur des Knicks offrait un véritable récital avec 14 points inscrits rapidement à 4 sur 7 derrière l’arc. Après un 0 sur 8 lors du Game 4, Smith faisait enfin la différence positivement pour les Cavs lors des Finales NBA. Mais le patron restait bien évidemment James, le leader des Cavs était monstrueux avec des paniers très difficiles et pratiquement un triple-double réussi à la mi-temps : 20 points, 8 rebonds, 8 passes décisives avec donc une implication directe sur 16 des 17 paniers inscrits par les Cavs à la pause ! Heureusement en face, Stephen Curry répondait également présent en alignant derrière l’arc alors qu’André Iguodala était toujours aussi précieux "all-around". +1 Warriors à la fin du deuxième quart-temps (51-50).

Stephen Curry, Draymond Green et Klay Thompson (Golden State) vainqueurs de Cleveland lors du Match 5 des Finales NBA le 14 juin 2015

Stephen Curry, Draymond Green et Klay Thompson (Golden State) vainqueurs de Cleveland lors du Match 5 des Finales NBA le 14 juin 2015AFP

Au retour des vestiaires, les deux équipes continuaient d’être à la hauteur de l’intensité attendue lors des Finales NBA. Seul véritable intérieur sur le parquet pendant de longues minutes à cause des tactiques "small ball" des deux coachs, Tristan Thompson réalisait un gros chantier dans la raquette des deux côtés du parquet. Rapidement dans le bonus, les Warriors répondaient notamment grâce à une belle défense sur LeBron James (1/6 au 3e quart-temps) et une adresse retrouvée. Les deux équipes se rendaient coup pour coup au plus grand plaisir de l’Oracle Arena. Mais finalement, avec un 13-4 pour conclure le quart-temps, les Warriors prenaient peu à peu le dessus sur les Cavaliers (73-67).

Comme toujours, les Cavs pouvaient compter sur LeBron James, qui avec 5 points inscrits rapidement puis une passes décisive pour un trois points d’Iman Shumpert, permet à son équipe de revenir à égalité en l’espace de quelques minutes, tout était relancé ! Puis le match basculait dans l’extraordinaire avec un tir très lointain (9m) de LeBron James à trois points, puis les réponses immédiates de Stephen Curry, après un step back sur Matthew Dellavedova, et de Klay Thompson à longue distance, superbe ! Et c’était finalement le moment choisi pour le MVP de ces Finales pour les Warriors de sortir de sa boîte, André Iguodala bien sûr. Avec un tir à trois points puis un panier sur un rebond offensif, l’ailier permettait à son équipe de prendre 7 points à moins de 4 minutes de la fin du match. Quelques secondes plus tard, le MVP de la saison régulière, Stephen Curry, tuait définitivement la rencontre en plantant un tir à longue distance sur la tête de Dellavedova (96-86), +10 et plus gros écart du match. Avec un LeBron James fatigué, les Cavs ne revenaient pas et devaient désormais se concentrer sur le Game 6 à Cleveland dans 48 heures.

0
0