Panoramic

Arima Kinen : de la poudre d'argent sur la croupe du diamant !

Arima Kinen : de la poudre d'argent sur la croupe du diamant !
Par Allison Nicolleau via Panoramic

Le 25/12/2016 à 16:58

Ultime grande épreuve du calendrier japonais, l'Arima Kinen est revenu au jeune poulain Satono Diamond et à son partenaire expatrié français Christophe-Patrice Lemaire.

L'émotion envahissait sa gorge et les larmes brûlantes et le sourire timide témoignaient encore davantage l'intensité de ce moment unique. Là, seul sur le podium, affublé de vert et de jaune, la rose piquée sur le coeur, Christophe-Patrice Lemaire savoure la vie. D'un japonais remarquable entremêlé de mots familiers à Shakespeare, il répond à la presse massée autour de lui. L'homme descend à peine de cheval. L'enfant rêveur, lui, ne quitte désormais plus son nuage de bonheur. La fin d'une saison exceptionnelle, la déception modérée de la Cravache d'Or échappée, Satono Diamond et cette ultime victoire à l'arraché. Le coeur, heureux, soulagé, se serre d'un côté, se détend de l'autre. Les battements se veulent autant de sentiments incontrôlables, et volontairement incontrôlés. Le travail paie, croire en soi galvanise, poursuivre les plus belles vibrations de la vie, même si elles doivent être à l'autre bout du monde, devient passion dévorante. Pour ces 186 victoires et ce talent enfin reconnu à sa juste valeur : Bravo !

Dix ans après Deep Impact, Yutaka Take et le peuple japonais se préparaient à l'exploit. Kitasan Black, lauréat de la dernière Japan Cup, se présentait à Nakayama avec l'ambition de rejoindre les pur-sang de l'écho éternel. Faire partie de la liste des inoubliables. Un nez, un souffle, une bouffée d'oxygène âcre sur le fil de l'Arima Kinen, et voilà l'instant légendaire transformé en anecdote pour vieux fans radoteurs. Kitasan Black ne doublera pas la mise.
Succédant à Victoire Pisa, Orfevre et Gold Ship, derniers trois ans au palmarès du Grand Prix, s'ajoutant à la liste rare des désormais huit jeunes champions ayant successivement remporté le Kikuka-shō et cet Arima Kinen, Satono Diamond, aidé de son complice à la main douce, a réussi là où Deep Impact-même avait échoué.
Il y a onze ans, le futur père légende supportait sa première défaite. D'une demi-longueur, il n'eut pas le temps de rejoindre l'aîné et lesté Heart's Cry. Au poteau de Nakayama, déjà, un cri du coeur. Celui du jeune Lemaire, celui du bonheur.

0
0