Panoramic

UK : Kool Kompany repointe le bout de son nez !

UK : Kool Kompany repointe le bout de son nez !
Par Allison Nicolleau via Panoramic

Le 02/04/2017 à 16:47Mis à jour Le 02/04/2017 à 17:01

Il ne lui est pas possible de contrer l'élite, mais qu'importe. Kool Kompany, petit rêve noir au doux minois maculé de blanc, s'est imposé pour sa rentrée sur le Mile de Doncaster.

Jour de franches rigolades, d'humeurs joyeuses, le premier avril fut aussi celui du retour en force de l'élégant Kool Kompany, nouvellement associé à Ryan Moore sur cet hippodrome de Doncaster qu'il découvrait alors. Motivé lors de l'accélération derrière le rideau de ses futures victimes, le pur-sang de cinq ans, le fessier soudainement piqué par le farceur diodon, s'est fait léger et, porté par le vent, véloce jusqu'au but. Du souffle expulsé de ses duveteux naseaux lactés, de la dernière poussée de ses petons colorés, il a fait sien le plus beau Mile de Doncaster, l'officiel, le nommé ainsi, une Listed-Race qui lui permet de renouer avec le bonheur du succès qui l'avait fuit depuis ses premiers pas en course lors de l'année 2015. Ses victimes directes du week-end, placées de groupes 1, titrées de groupes, ses semblables donc, ont pour noms Stormy Antarctic, Dawn Of Hope, Toscanini ou encore Tullius, et amorçaient eux aussi une nouvelle saison hippique.

Kool Kompany, fils de Jeremy, paré des couleurs vertes et jaunes d'un partenariat soudé autour de lui, aventurier de l'écurie Hannon qu'il avait laissé un temps pour affronter les difficiles épreuves australiennes, de retour au pays le moral toujours noué au baluchon, a remporté au cours de ses différents périples les groupes 2 Railway Stakes et Prix Robert Papin - l'animal n'en était alors qu'aux balbutiements de sa vie d'athlète - ainsi que le groupe 3 Craven Stakes qui était jusqu'à hier son ultime souvenir d'un champ de course nu de tout adversaire.
L'humeur était aux éclats de bonheur, hier à Doncaster.

0
0