ERC

Récap de la saison : Lukyanuk remporte 32 000 € en triomphant lors du final de l’ERC à Chypre

Récap de la saison : Lukyanuk remporte 32 000 € en triomphant lors du final de l’ERC à Chypre
Par ERC

Le 29/12/2016 à 11:47

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Alexey Lukyanuk domine la finale de la saison 2016 du Championnat d'Europe FIA des Rallyes et remporte le CNP ASFALISTIKI Cyprus Rally. Il s'impose également dans la Love Cyprus Golden Stage, recevant ainsi une prime d'un montant total de 32 000 €.

A bord de sa Ford Fiesta R5 chaussée de pneumatiques Pirelli, Lukyanuk survole littéralement ce Rallye de Chypre, épreuve mixant revêtements de terre et d'asphalte. Le Russe mène en effet de bout en bout et signe 11 des 13 scratchs, ralliant le podium d'arrivée avec 2m12.2s d'avance. Il s'agit pour lui de son deuxième succès en 2016, le premier obtenu lors de la manche d'ouverture, en mars dernier, au Rally Islas Canarias El Corte Inglés. Après quoi il a vécu des courses plus compliquées. Ce résultat entérine cependant son rang de voce-champion après s'être présenté au départ avec deux points d'avance sur Ralfs Sirmacis.

Lukyanuk empoche la prime de 7000 € offerte par Eurosport Events au vainqueur à l'issue de chaque round de l'ERC, mais également un bonus de 25 000 € en récompense de son meilleur temps dans la Love Cyprus Golden Stage. Une initiative de la Cyprus Tourism Organisation qui mettait en jeu une somme totale de 60 000€. L'annulation de l'avant dernier secteur chronométré, pour raison de sécurité, a néanmoins entraîné cet exercice en un véritable sprint d'une spéciale qui s'est conclu sur le front de mer.

"C'est un grand soulagement d'être ici pour m'exprimer, car le rallye a été difficile pour nous, déclareLukyanuk, auquel il faut associer son copilote Alexey Arnautov pour ce triomphe.Ce fut une belle saison.J'ai souvent été victime de malchance, avec plusieurs problèmes techniques, mais maintenant je suis un homme heureux."Lukyanuk ayant également dû s'employer à réunir les budgets nécessaires, il confie que sa prime sera destinée à tous ceux qui lui ont permis de s'aligner au départ à Chypre.

Marijan Griebel, qui débutait en quatre roues motrices à bord d'une ŠKODA Fabia R5, en récompense de son récent titre en Championnat Junior ERC, termine à une superbe 2e place.En dépit de son expérience limitées de la ŠKODA Fabia R5 chaussée de pneumatiques Pirelli, testée sur seulement 50 kilomètres avant le départ, l'espoir allemand démontre sa pointe de vitesse et s'engage dans une lutte avec un autre habitué du Junior ERC,Nikolay Gryazin, jusqu'à ce que ce dernier ne parte à la faute dans l'ES6.

Griebel assure dès lors la seconde position, gérant le retour de Ralfs Sirmacis qui a auparavant goûté à la victoire à trois reprises cette année. Le Letton de 22 ans, en provenance lui aussi du Junior ERC, a pris un départ trop prudent dans les spéciales nocturnes du vendredi soir, mais remporte ensuite deux spéciales le lendemain matin et remonte au 3e rang à bord de sa ŠKODA équipée de gommes MICHELIN. Malgré une légère erreur, il signe enfin le deuxième temps de la Love Cyprus Golden Stage et repart avec un chèque de 15 000 €. Griebel, qui considère l'ERC comme le championnat idéal dans lequel poursuivre sa carrière, reçoit quant à lui une somme de 10 000 € pour son troisième chrono.

Dávid Botka est finalement bien le pilote qui aura pris le plus de départs en ERC en 2016, Chypre constituant sa neuvième apparition. Le champion ERC2 sortant conclut sa première saison dans la plus haute catégorie avec une deuxième 4e place. Comme souvent durant cette campagne, le Hongrois n'est cependant pas exempt de soucis de fiabilité sur sa Citroën DS3 R5, subissant notamment une perte de puissance, samedi, et de la fumée dans l'habitacle le lendemain.

Le Chypriote Christos Demosthenous apparait comme le mieux classé des pilotes locaux à l'arrivée avec la 5e position, mais surtout la victoire en ERC2 au volant de sa Mitsubishi Lancer Evolution IX. Non content de s'imposer pour la troisième fois consécutive dans la catégorie production du championnat d'Europe, il décrocher son troisième Top-6 au général. Deux autres locaux se sont d'ailleurs battus pour ce rang, “Chips Junior” – ancien copilote qui disputait pour la première fois l'épreuve derrière le volant - résistant à l'assaut final de Costas Zenonos.

Demosthenous domine l'ERC2 et devance “Chips Jr”
Christos Demosthenous contrôle la catégorie ERC2 du départ à l'arrivée de la dernière manche du Championnat d'Europe FIA des Rallyes, à Chypre. La lutte pour la deuxième place est en revanche très serrée jusque dans la toute dernière spéciale.

En ralliant l'arrivée sans encombre et avec panache, Demosthenous l'emporte avec 1m59.9s d'avance et s'impose pour la troisième fois consécutive, sur ses terres, dans la catégorie production de l'ERC.

“Chips Junior” s'empare du deuxième rang de la classe au départ, devant Costas Zenonos, mais son avance commence à se réduire à mi-parcours, passant d'une demi-minute à 4.9s au départ de la dernière spéciale. Chips réplique néanmoins quand il faut et précède son rival de 5.4s dans l'ultime secteur chronométré et assure sa deuxième position en ERC2 pour sa première participation à l'épreuve en tant que pilote. Il y a deux ans, il avait décroché le même résultat, mais dans le baquet de copilote.

Panikos Polykarpou est quant à lui contraint de manquer la deuxième ES du vendredi soir à cause d'une crevaison. Il démontre cependant sa pointe de vitesse en repartant le lendemain et en signant cinq scratchs de catégorie, qui lui permettent de remonter de la 43e à la 11e place du classement général final.

Bostanci remporte l'ERC3 et le Castrol Ford Team Türkiye monopolise le podium
Murat Bostanci remporte à Chypre sa deuxième victoire ERC3 de l'année tandis que le Castrol Ford Team Türkiye monopolise le podium après avoir musclé son engagement en alignant trois voitures durant la finale du Championnat d'Europe FIA des Rallyes.

Relevé à l'arrivée avec 3m49.8s d'avance, Bostanci s'est montré le plus rapide dans toutes les spéciales, mais fut tout proche d'être devancé par Bugra Banaz dans la Love Cyprus Golden Stage, son équipier l'ayant talonné à seulement 1.5s.

Bostanci empoche ainsi les 7000 € de prime, tandis que son copilote Onur Vatansever célèbre le titre Copilotes ERC3 et le Castrol Ford Team Türkiye la couronne réservée aux équipes.

Banaz se voit offrir 3000 € pour sa performance dans la Golden Stage et se classe 2e de la classe pour ses débuts en ERC3. Ümit Can Özdemir, le troisième homme, se montrait quant à lui très menaçant derrière Banaz, jusqu'à perdre cinq minutes à cause d'une crevaison dans l'ES8.

0
0