ERC

Récap de la saison : Sirmacis l’emporte en Estonie grâce aux problèmes de Lukyanuk

Récap de la saison : Sirmacis l’emporte en Estonie grâce aux problèmes de Lukyanuk
Par ERC

Le 11/12/2016 à 05:00Mis à jour Le 11/12/2016 à 07:19

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Ralfs Sirmacis est le premier à s'imposer par deux fois en 2016 en Championnat d'Europe FIA des Rallyes après qu'Alexey Lukyanuk a perdu son avance dans l'avant-dernière spéciale de l'auto24 Rally Estonia.

Grâce à ses quatre meilleurs temps dans les quatre premières spéciales du jour, Lukyanuk avait pris 28,2 secondes d'avance à deux épreuves de la fin, mais tout est allé de travers dans un saut lors du deuxième passage dans la spéciale de Vissi. Le Russe a endommagé la colonne de direction de sa Ford Fiesta R5, et a ensuite percuté un arbre.

Bien que Lukyanuk ait mené le rallye dès le début, le letton de 22 ans, Sirmacis, a impressionné avec sa vitesse et a offert une forte opposition à son rival le samedi en réalisant les meilleurs temps des seconds passages. Après la sortie de Lukyanuk, il a inscrit son nom en haut de la feuille des temps dans la dernière spéciale pour finir avec plus de 1m34,5s d'avance et s'impose pour la deuxième fois en trois rallyes dans sa ŠKODA Fabia R5 de l'équipe Sports Racing Technologies chaussée de pneus MICHELIN. C'est ainsi la cinquième victoire en six rallyes pour l'entreprise française.

Sirmacis a été guidé jusqu'à la victoire par un copilote différent, Māris Kulšs, après qu'Arturs Šimins, qui est généralement à ses côtés, soit tombé malade. Sa victoire au classement général survient un an après son triomphe au même endroit en Junior ERC. Il déclare : "C'est génial de s'imposer deux fois. J'aurais préféré me battre pour la victoire mais c'est le rallye. Gagner ici reste quelque chose d'incroyable."

Le champion ERC en titre, Kajetan Kajetanowicz, termine deuxième dans sa Fiesta R5 de l'équipe LOTOS Rally Team après une manche difficile où il a rencontré différents problèmes dont la perte de la direction assistée. Avant l'abandon de Lukyanuk, l'avance du Polonais allait tomber à seulement un point, mais il possède maintenant 37 points avant de se rendre au Rally Rzeszow du 4 au 6 août.

Pour la deuxième année de suite, Rainer Aus termine sur le podium de son épreuve nationale dans sa Mitsubishi Lancer Evolution IX d'ERC2. Il s'est fait une frayeur dans la dernière boucle en percutant une pierre, ce qui a endommagé le différentiel à l'arrière, mais il a réussi à conserver sa position. Au final, il termine avec 18,6s d'avance sur son compatriote estonien Raul Jeets. Celui-ci égale son meilleur résultat en ERC avec cette quatrième place dans sa SRT ŠKODA et a répété sa victoire de 2015 dans la spéciale Elva.

Jarosław Kołtun a décroché son meilleur résultat en ERC avec une cinquième place et termine pour la troisième fois de la saison dans le top 6, juste devant Łukasz Habaj. Le champion polonais en titre faisait sa première apparition en ERC1 après avoir dominé la catégorie ERC3 au Rally Islas Canarias en mars. Même s'il a perdu plus de trois minutes le samedi suite à une crevaison, il a été rapide et a réalisé le quatrième temps de cette dernière journée.

Tomasz Kasperczyk, un autre Polonais en Fiesta, termine 12ème au général. Il a perdu sa septième place suite à une pénalité obtenue après le premier virage dans la première spéciale du rallye à Tartu.

Takamoto Katsuta a fait son retour durant cette journée après son accident dans l'ES3, mais il est de nouveau sorti de la route dès la première spéciale du jour.

Aus s'impose en ERC2, Plangi montre son potentiel
Rainer Aus a remporté le Rallye d'Estonie en catégorie ERC2 après s'être contenté de la deuxième place derrière Alexey Lukyanuk il y a deux ans. Malgré une frayeur dans la boucle finale du rallye après avoir heurté un pierre et endommagé le différentiel à l'arrière, il a terminé troisième du général et s'est adjugé la victoire de sa catégorie avec plus de 16 minutes d'avance. Mait Maarend a perdu cinq minutes dans l'ES3 mais a ensuite vécu un rallye tranquille et prend la deuxième place. Siim Plangi devançait Aus avant qu'un problème d'embrayage ne l'empêche de débuter l'ES4, mais il a pu reprendre la route lors de la dernière journée et a été le troisième plus rapide du général au cours de celle-ci et décroche finalement la troisième position. Egon Kaur, en revanche, n'a pas repris la route après son problème d'essence qui lui a enlevé la tête de la catégorie.

L'Estonien Niinemäe s'impose à domicile en Junior ERC
Miko-Ove Niinemäe a remporté l'auto24 Rally Estonia en catégorie Junior ERC en menant du début à la fin et en décrochant une superbe septième place au classement général. Il a débuté la dernière journée avec une avance de 10 secondes sur Nikolay Gryazin. Il l'a presque doublée avant que Gryazin ne sorte de route dans l'ES12. Niinemäe s'impose finalement avec 39,8s d'avance sur le pilote ADAC Opel Rallye Junior Team, Marijan Griebel. L'Allemand a dépassé son coéquipier Chris Ingram en prenant les meilleurs temps des deux premières spéciales de la journée et a profité du fait qu'il s'élançait après les pilotes du top 3. Ceux-ci étaient les premiers à prendre le départ puisqu'ils avaient terminé dans le top 10 du classement général la veille. Son avance sur le leader du championnat, Ingram, était de 1,4s à la mi-journée et l'effet de balayage des routes n'a pas été aussi bénéfique dans l'après-midi, mais Griebel a attaqué au maximum pour remporter l'ES14 et a augmenté son avance de 5 secondes. Gustav Kruuda a été le plus rapide des pilotes Junior ERC le dimanche et accroche finalement la quatrième place. Łukasz Pieniążek a fait un tonneau dans la toute dernière spéciale et a chuté de la cinquième à la neuvième position, ce qui a permis à Julius Tannert et Joonas Tookee de progresser au classement. Ils n'étaient séparés que par 2,6s à l'arrivée. Kristóf Klausz et Marco Cid complètent le top 8 tandis qu'Alex Forsström a repris la route et décroché la 10ème place pour ses débuts.

0
0