ERC

Résumé première étape : la nuit surprend Lukyanuk, Bouffier mène l’ERC en Italie

Résumé première étape : la nuit surprend Lukyanuk, Bouffier mène l’ERC en Italie
Par ERC

Le 16/09/2017 à 23:59Mis à jour Le 17/09/2017 à 10:00

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Après avoir enflammé le centre de Rome vendredi après-midi avec un spectaculaire tour de la cité historique puis une super spéciale courue devant des milliers de spectateurs, les gladiateurs du Championnat d'Europe FIA des Rallyes se sont lancés dans les secteurs chrono tout asphalte au sud-est de la métropole italienne ce samedi, les rebondissements s'ajoutant à l'excitation.

Avec une avance de 8”4 au départ de la dernière spéciale du jour, Alexey Lukyanuk était en lice pour rejoindre en tête la dernière assistance à Fiuggi. Cependant, un lourd impact à mi-parcours environ de cette spéciale nocturne a laissé sa Ford Fiesta R5 avec une roue en moins et son équipage sans plus aucune chance de victoire. L'abandon du Russe a porté Bryan Bouffier en tête devant Kajetan Kajetanowicz.

Au départ de l'ES6, nos principaux phares se sont éteints soudainement et on n'y voyait plus qu'à 30-40 mètres”, a expliqué Lukyanuk. “Je me suis concentré pleinement sur les notes et tout n'allait pas si mal. Bien sûr, nous perdions du temps, mais je savais que pas tant que ça. Et puis mon copilote a été perdu une seconde avec la mauvaise visibilité et m'a indiqué la prochaine distance un virage trop loin. La distance n'était pas suffisante pour ralentir, on a donc heurté le mur et perdu la roue avant gauche. C'est un désastre et encore une fois, de petites choses détruisent nos résultats. Je suis triste et désolé pour mes sponsors, l'équipe et les fans. Mais nous ne renoncerons jamais.”

Alors que les espoirs de Lukyanuk de remporter le Rally di Roma Capitale sont réduits à néant, Bryan Bouffier démarrera la dernière étape, dimanche, avec 7”0 d'avance sur Kajetan Kajetanowicz suivi de Bruno Magalhães – pilote le mieux placé pour empêcher Kajetanowicz de coiffer une troisième couronne ERC consécutive – 18”5 derrière après en avoir perdu environ une dizaine lors d'un tête-à-queue dans la première spéciale du jour.

Grzegorz Grzyb, qui dispute le 250e rallye de sa carrière, a glissé derrière Magalhães dans l'ES6 mais reste un bon quatrième samedi soir devant l'autre Polonais Łukasz Habaj, le revenant en ERC Simone Tempestini et le leader de l'ERC Junior Under 28, Jan Černý. Stéphane Consani est huitième mais son grand frère Robert a reçu une pénalité de 30 minutes pour avoir refusé d'obéir aux instructions d'un officiel de l'épreuve au départ d'une spéciale – sur des questions de sécurité – et le retard ainsi pris par le rallye.

Romain Dumas est neuvième sur sa spectaculaire Porsche 997, juste devant son meilleur rival de la catégorie RGT, Fabrizio Andolfi Jr avec sa Fiat 124 Abarth. Celui-ci est un des trois pilotes de la machine italienne encore en lice en RGT, catégorie qui suscite un grand intérêt de la part du public pour sa seconde apparition dans cette saison ERC. Ancien vainqueur du Rally di Roma Capitale, Tonino Di Cosimo complète le top 10 sur sa ŠKODA de Motorsport Italia. Emma Falcón est en tête en ERC Ladies' Trophy.

Lukyanuk n'est pas l'unique pilote à avoir eu des malheurs en cette première journée mouvementée. José Suárez est sorti de la route dans l'ES2. Son équipier au sein de la Peugeot Rally Academy, Pepe López, s'est arrêté avec un souci de direction assistée dans l'ES4. Albert von Thurn und Taxis est sorti dans l'ES3, bloquant la route – ce qui a entraîné l'annulation de la spéciale et que le scratch du rallye national soit donné comme temps forfaitaire à l'ensemble des concurrents ERC. Un souci de transmission a retardé Nikolay Gryazin – qui avait remporté la super spéciale de Rome vendredi – alors que la bataille en championnat FIA ERC Junior Under 27 a été chamboulée quand le leader, Aleks Zawada, a abandonné trois kilomètres après le départ de la première spéciale en raison d'une casse mécanique.

À suivre, le point dans les catégories ERC Junior Under 28, ERC Junior Under 27 et ERC2.

0
0