AFP

La MSN offre la qualification au Barça face à Bilbao (3-1)

La MSN a sauvé le Barça

Le 12/01/2017 à 16:08

COUPE DU ROI - Battu à Bilbao à l'aller (2-1), le FC Barcelone a renversé la situation mercredi au Camp Nou (3-1) en 8e de finale retour, grâce à des buts de Luis Suarez, Neymar et Lionel Messi. Tenant du titre, le club catalan disputera les quarts de finale.

Quand ça ne va pas au Barça, il y a toujours Messi. Trois jours après avoir égalisé au début du temps additionnel sur la pelouse de Villarreal en Liga (1-1), l'Argentin a une nouvelle fois sorti sa cape de sauveur face à l'Athletic Bilbao pour inscrire le but de la qualification en quart de finale de la Copa del Rey.

Vainqueur 3-1 du club basque (4-3 score cumulé), mercredi soir au Camp Nou, en huitième de finale retour, le Barça est finalement parvenu à renverser la situation après sa défaite concédée la semaine dernière à San Mamès (2-1). Une défaite qui avait laissé un goût très amer en Catalogne malgré le précieux but marqué à l'extérieur.

Le Barça a encore souffert derrière, Bilbao trop juste

C'était encore la soirée de Messi, mais ses deux compères de la MSN ont également brillé. Luis Suarez, auteur de l'ouverture du score grâce à une sublime volée du pied droit (35e) et Neymar, buteur sur penalty après le retour des vestiaires (48e, s.p), ont également apporté leur pierre à l'édifice et lancé les Blaugrana sur la bonne voie. La réduction de l'écart d'Enric Saborit, auteur d'un superbe coup de tête dans la surface de Jasper Cillesen, à la 51e minute a ensuite fait plonger le club catalan dans le doute pendant une demi-heure.

Face à un Athletic Bilbao, amoindri par les absences d'Ander Iturraspe et Raul Garcia (suspension), et beaucoup plus prudent que lors du match aller, ce Barça, presque au grand complet (Javier Mascherano était sur le banc au profit de Samuel Umtiti) et avec Ivan Rakitic dans ses rangs en fin de match, a logiquement dominé les débats et montré un poil plus d'équilibre que lors de ses dernières sorties. Frustré offensivement pendant une demi-heure, il a dû composer avec le facteur patience, avant de lancer la machine. Une machine qui s'est malgré tout encore enrayée après le retour des vestiaires. Équilibre d'ensemble, gestion des temps forts et des temps faibles, ce Barça 2016/2017 doit encore travailler plusieurs points.

Le but de Saborit n'a finalement rien offert aux hommes d'Ernesto Valverde. Préféré à Aritz Aduriz au coup d'envoi pour épauler Iñaki Williams en attaque, le natif de Barcelone a justifié sa titularisation mais jamais l'Athletic, beaucoup plus à l'aise après la réduction du score, n'a réussi à pousser le club catalan dans ses derniers retranchements. Depuis l'arrivée de Luis Enrique à l'été 2014, le Barça, double tenant du titre de la compétition, a remporté ses dix confrontations en matches aller-retour. La grande série continue.

Lionel Messi lors de FC Barcelone - Athletic Bilbao en 1/8e de finale retour de Copa del Rey

Lionel Messi lors de FC Barcelone - Athletic Bilbao en 1/8e de finale retour de Copa del ReyAFP

0
0