AFP

Coupe de France : Pensionnaire de L2, Sochaux fait sa loi à Bastia (1-2)

Pensionnaire de L2, Sochaux fait sa loi à Bastia

Mis à jourLe 19/01/2016 à 21:49

Publiéle 19/01/2016 à 21:01

Mis à jourLe 19/01/2016 à 21:49

Publiéle 19/01/2016 à 21:01

COUPE DE FRANCE – Après Rennes, un autre club de L1 s'est fait éliminé par un club de Ligue 2 lors de ces 16es de finale. Il s'agit de Bastia, surpris à domicile par Sochaux (1-2).

Ils étaient 17 clubs de Ligue 1 en lice lors des 16es de finale de la Coupe de France cette semaine. Il y en a déjà quatre de moins. Après les éliminations de Rennes, Guingamp et Angers en fin d'après-midi mardi, c'est au tour de Bastia de tomber à domicile face à Sochaux (1-2). Les Corses ont concédé l'ouverture du score sur une faute de main de leur gardien Hansen (27e) avant d'égaliser par l'intermédiaire de Kamano (36e). Finalement, les coéquipiers de Modesto ont craqué en toute fin de match sur un but de Caceres dans le temps additionnel (90e+2). Relégable en Ligue 2 (18e), le club doubiste s'offre une vraie bouffée d'air frais en Coupe de France.

Face à des Sochaliens en crise après deux défaites de rang en Ligue 2, Bastia a fait tourner son effectif, tout en conservant une certaine puissance offensive. Sans surprise, les Bastiais ont donnéle tempo en début de match, Sochaux étant craintif et laissant beaucoup d'espaces. La première grosse alerte est venue de Kamano, qui a frappé depuis l'entrée de la surface pour trouver le poteau gauche du portier sochalien Prévot, (20e). Les Doubistes ont marqué les premiers contre le cours du jeu. Sur leur première action, Teikeu a repris un centre de Faussurier d'une frappe peu puissante mais qui est passée sous le ventre du gardien bastiais Hansen (0-1, 27e).

Kamano n'a pas suffi

Après avoir gambergé, les Bastiais ont fini par égaliser, Kamano décochant une frappe limpide depuis l'entrée de la surface dans la lucarne droite de Prévot (1-1, 37e). Avant la mi-temps, Ngando a mal ajusté une tête qui pouvait valoir le deuxième but corse, sur un centre de Kamano (44e). Au retour des vestiaires, le bouillant Kamano a mis à contribution Prévot d'une frappe puissante (53e). Bastia a poursuivi sa domination sur Sochaux, sans pour autant arriver à trouver la faille.

Les Lionceaux ont continué à résister face à des insulaires brouillons et inefficaces offensivement, bien qu'imprimant toujours un certain rythme. Et finalement dans les arrêts de jeu, les Sochaliens ont gagné leur billet pour les 8es de finale d'une fulgurante contre-attaque. La grinta de Caceres lui a permis de reprendre un bon centre pour battre Hansen (1-2, 90e+1).

0 commentaire
Vous lisez :