AFP

Lyon sorti par Guingamp aux penalties (2-2, 3-4 aux t.a.b.) en huitièmes de finale

Sortis d'entrée, l'OL et l'ASSE tombent de haut

Le 14/12/2016 à 23:12Mis à jour Le 15/12/2016 à 09:58

COUPE DE LA LIGUE - L'Olympique Lyonnais a été éliminé en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue par Guingamp, à l'issue de la séance des tirs au but, mercredi. Au Parc OL, stade qui accueillera la finale en avril prochain, les Bretons se sont imposés 4 à 3 (2-2 à la fin des 90 minutes). A Geoffroy-Guichard, l'ASSE s'est elle aussi inclinée contre Nancy (0-1).

L’OL passe à la trappe. Déjà. Dans un match très ouvert au Parc OL ce mercredi, les Lyonnais n’ont pu faire mieux que match nul au terme des 90 minutes réglementaires (2-2). Et, face à des Guingampais sans complexes, les hommes de Bruno Genesio ont plié dans une séance de tirs au but au couteau (3-4). Une sacrée tâche alors que la finale cette saison se jouera dans son antre.

Et tout était parti de travers ce mercredi pour l’OL. Avec une équipe remaniée et Nabil Fekir en pointe, c’est bien les Guingampais qui ont ouvert le score après une grossière erreur de relance de Rybus dont Blas a profité (1-0, 20e). En réponse, c’est Sorbon qui s’est troué pour laisser Fekir s’échapper et servir Valbuena pour égaliser (1-1, 43e). Son 4e but en 5 matches.

Fekir et Valbuena malheureux

Après les défenseurs, ce fut aux gardiens de se rater. Après un corner mal dégagé par la défense rhodanienne, Gorgelin, remplaçant de Lopes, n’a pu que repousser une frappe anodine dans les pieds de de Pauw (1-2, 69e). Dans la foulée ou presque, c’est Salin qui, d’un mauvais renvoi, a permis à Lacazette d’égaliser (2-2, 76e).

Ce fut donc les tirs aux buts et à ce petit jeu-là, ce sont les hommes d’Antoine Kombouaré qui s’en sont le mieux sorti. Après les échecs de Fekir puis de Valbuena, c’est Kerbrat, comme un symbole, qui a validé le ticket des Bretons au tour suivant. Tout l’inverse des Lyonnais qui laissent passer une belle occasion de s’offrir une finale à domicile.

Nancy douche Saint-Etienne, Metz s’offre Toulouse

Dans les autres matches de la soirée, Saint-Etienne a été surpris à domicile par l’AS Nancy-Lorraine. Dans une rencontre fermée, les hommes de Christophe Galtier se sont cassés les dents sur la défense nancéienne à l’image de Beric (45e, 51e), Hamouma (90e+5) ou Perrin en toute fin de match (90e+6). Tout l’inverse des Nancéiens qui ont transformé leur penalty consécutif à une faute de Lacroix à l’entrée de la surface.

(Avec Vincent Guiraud)

0
0