Eurosport

El Shaarawy, Kroos, Cleverley : nos chouchous devenus grands

El Shaarawy, Kroos, Cleverley : nos chouchous devenus grands
Par Eurosport

Le 28/12/2012 à 11:23

Depuis août 2011, notre blog Eurosport Scouting vous propose de découvrir les perles de demain. Qui nous a donné raison ? Qui nous a donné tort ? Notre bilan.

En cette fin d’année, l’heure est aux bilans et nous avons décidé de faire le nôtre. En août 2011, nous avions lancé Eurosport Scouting, un blog sur les talents de demain. Chaque semaine ou presque, nous avons dressé le portrait de jeunes joueurs prêts à éclore au haut très haut niveau, à la condition qu’ils aient moins de 25 ans. Il est temps de voir si nous avons eu le nez creux. Nous avons pris le parti de ne pas juger les joueurs évoqués après août 2012. Trois mois, c’est un peu court. Pour les autres, nous avons distingué quatre catégories : les joueurs qui ont explosé, ceux qui font leur bonhomme de chemin, ceux qui n’ont pas encore percé (voire régressé) et enfin ceux qu’il est difficile de juger en raison de blessures.

ON AVAIT RAISON

Reuters

En septembre 2011, un certain Tony Kroos faisait son trou au Bayern Munich. C’est aujourd’hui, un titulaire indiscutable et un international allemand régulier à seulement 22 ans. En octobre 2011, nous vous avions aussi parlé du Danois de l’Ajax Christian Eriksen, ardemment courtisé par la Roma à présent et de Tom Cleverley (MU), devenu international anglais l’été dernier. L’Espagnol Iker Muniain a emmené l’Athletic Bilbao en finale de la dernière Ligue Europa ce qui lui a aussi valu d’intégrer la Roja. En février 2012, Stephan El Shaarawy était pour nous le petit pharaon. A présent, c’est LA star du Milan AC. Celui qui a fait oublier Zlatan Ibrahimovic et par qui les Tifosi jurent. Sans doute "notre" plus belle trouvaille. En mars, Rémy Cabella filait avec Montpellier vers le titre de champion de France. Aujourd’hui, il tient le club, qui n’est pas parvenu à confirmer.

ÇA VA VENIR

AFP

Dans cette section, des joueurs qui ont confirmé le bien que nous pensions d’eux. Mais pas suffisamment pour affirmer qu’ils ont explosé. Parmi eux, le Toulousain Adrien Regattin, notre premier choix en août 2011, Victor Ruiz (Valence), José Campana (FC Séville) mais aussi Phil Jones (MU). Il y a un peu plus d’un an, nous avions également attiré votre attention sur le Caennais Frédéric Bulot aujourd’hui au Standard de Liège mais surtout sur le Bâlois Sherdan Shaqiri. Le Suisse a signé au Bayern Munich l’été dernier mais n’est pas encore parvenu à déloger Arjen Robben. En début d’année, José Callejon était pour nous mûr à point. Depuis, il s’est fait une place au Real Madrid, rentrant régulièrement en jeu notamment en Ligue des champions. Dans cette même rubrique, on peut évoquer le Lyonnais Samuel Umtiti qui a profité de la blessure de Dejan Lovren pour s’affirmer en défense, de Valère Germain élément incontournable de l’attaque de Monaco ou encore de Christian Tello (Barça), Alex Oxade-Chamberlain (Arsenal), Rodrigo (Benfica), Ryan Mendes (passé du Havre à Lille), Kurt Zouma (Saint-Etienne) et Lucas Digne (Lille). Autant de joueurs qui ont progressé mais pas franchi la ligne qui les sépare du très haut niveau.

ON S’EST TROMPÉ

IMPOSSIBLE À JUGER

Eurosport

Dans cette section, des joueurs qui pourraient se trouver en haut de l’affiche ou sur le chemin de la gloire. Mais la malchance s’en est mêlée. En septembre 2011, nous vous parlions de l’Espagnol Sergio Canales, fraîchement prêté à Valence par le Real Madrid. En huit mois, le milieu offensif s’est blessé gravement au genou deux fois, la deuxième quinze jours après son retour. Un an d’absence au total qui rend un bilan impossible. Le Barcelonais Isaac Cuenca a lui aussi connu une blessure grave en avril dernier. Il a été éloigné des terrains pendant quatre mois environ. Enfin, l’attaquant auxerrois Yaya Sanogo, que nous évoquions en novembre 2011 comme un joueur à surveiller, vient à peine de rejouer après une très longue blessure. Déjà la deuxième de sa carrière à moins de 20 ans.

0
0