Football - Ligue 1

L'OM n'est pas encore sauvé...

En match en retard de la 32e journée de Ligue 1, Marseille et Caen ont fait match nul (1-1), mercredi au Vélodrome. Quatre jours après avoir gagné la Coupe de la Ligue, les Olympiens (10e, 41 points) n'ont pas encore assuré leur maintien. Les Caennais, eux, se donnent un tout petit peu d'air (15e).

 
L'OM, pas encore sauvé - Football - Ligue 1AFP
 

Marseille n'a toujours pas desserré le frein à main. Face à Caen, au stade Vélodrome, l'OM a enregistré son onzième match consécutif sans victoire en Ligue 1 (1-1), en match décalé de la 32e journée. Un résultat, acquis sur un penalty de Rémy (26e) en réponse à un but de Bulot (12e), qui ne reflète pas la physionomie du match. Les Olympiens ont dominé les débats mais ils se sont montrés imprécis dans le dernier geste et ont parfois manqué d'envie. D'un coup de rein décisif. A six journées de la fin du championnat, les voilà avec 41 points au compteur. Officiellement, ils ne sont pas encore sauvés. Ils ne sont pas menacés non plus... Dans ces conditions, difficile de réussir des prestations plus abouties...

Le public, clairsemé n'a pas franchement frissonné. Ni à la présentation de la Coupe de la Ligue en début de rencontre, ni à la fin, tout juste émaillée de quelques sifflets. La force de l'habitude sans doute. Entre les deux, quatre-vingt-dix minutes où les hommes de Didier Deschamps se sont pas mal décarcassés pour se créer des occasions. Ils ont mis la main sur le ballon (63% de possession), ils ont centré à n'en plus finir (54 fois !) et tiré pas moins 17 fois au but. Mais au final, peu d'occasions franches et seulement trois tirs cadrés dont le penalty de Loïc Rémy, obtenu suite à une main caennaise dans la surface (26e).

En face, les Normands ont cadré autant en cinq tirs seulement. Et le premier, signé Bulot, a fait mouche (12e). A l'origine, une grossière erreur de N'Koulou dans son camp que Steve Mandanda n'a pu rattraper qu'une fois dans son face-à-face avec l'attaquant caennais. Le portier olympien a donc eu par ailleurs autant de travail que son homologue normand. Il a notamment sauvé son équipe sur un duel face à Frau, parfaitement lancé en profondeur (60e). De loin, il a pu observer les échecs consécutifs de ses camarades. Que ce soit Rémy (36e, 55e), Brandao du pied gauche (38e) ou encore Valbuena. Une domination stérile et vaine. Comme la fin de saison de l'OM.

 - Eurosport
 
#160;
 
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus