Football - Ligue 1

Montpellier saisit sa chance

Montpellier s'est imposé à Marseille (1-3) en match en retard de la 30e journée de L1. Younes Belhanda, auteur d'un but splendide, et ses partenaires prennent trois longueurs d'avance sur le Paris Saint-Germain. L'OM concède une onzième défaite en douze rencontres toutes compétitions confondues.

 
Montpellier s'envole - Football - Ligue 1AFP
 

Ce n'est pas encore décisif mais ces trois points sont primordiaux. Montpellier a pris ses aises en tête de la Ligue 1 grâce à sa victoire à Marseille (1-3), en match en retard de la 30e journée. Voilà le MHSC avec trois unités d'avance sur le PSG. A sept journées de la fin, les hommes de René Girard, qui n'avaient jamais gagné au Vélodrome en L1, s'inscrivent désormais comme les favoris au sacre final.

Face à un OM malade, au bord de la crise de nerfs et qui a concèdé sa onzième défaite en douze matches, Montpellier n'a pas eu à forcer son talent. Il lui a suffi de deux éclairs. Deux inspirations de génie signée Olivier Giroud (49e, 1-2) d'une reprise de volée tranchante et surtout de Younes Belhanda (70e, 1-3), auteur d'un ciseau scintillant à l'entrée de la surface et sorti sous l'ovation d'un Vélodrome acquis à la faveur des Héraultais. En face, Marseille n'a rien opposé si ce n'est ses énormes faiblesses du moment.

"Merci de me sortir, merci pour les sifflets"

Son attaque newlook, sans Valbuena, Rémy ni Andre Ayew au coup d'envoi, est toujours hors du coup à l'image d'un Gignac transparent (3 ballons touchés dans la surface adverse). Sa sortie du terrain a souligné un peu plus le malaise dans lequel baigne l'OM actuellement. Conspué par un Vélodrome dégarni et muet jusque-là, l'ancien Toulousain aurait lâché à Didier Deschamps, selon Canal Plus : "Merci de me sortir. Merci pour les sifflets."

Marseille a dû s'en remettre à un défenseur, Stéphane Mbia (34e, 1-1), seul Marseillais à la hauteur ce mercredi, pour revenir dans la rencontre. Car l'OM avait démarré la rencontre de la pire des manières, sur une main de Djimi Traoré dans sa surface (6e) qui devrait alimenter la polémique autour de la motivation de l'OM. Le penalty qui a suivi, transformé par Belhanda, a paradoxalement éteint les hommes de Louis Nicollin (0-1, 7e).

Face à un OM amorphe, les Montpelliérains se sont endormis notamment au cours d'une première période jouée sur un rythme de sénateur. Ils auraient pu tomber dans le piège. Deux éclairs ont suffi pour lancer à merveille le sprint final des Héraultais et confirmer les dynamiques du moment : Montpellier tout en haut et Marseille plus bas que terre. L'OM jouera une partie de sa saison samedi en finale de la Coupe de la Ligue face à Lyon. Histoire de sauver ce qui peut encore l'être.

 - Eurosport
 
#160;
 
 
 
À ne pas manquer
  • Découvrez Le Mag Eurosport

    Parce que sport rime aussi avec Lifestyle, Culture et High-tech, Eurosport vous garde au top des tendances avec son nouveau site LeMag.

  • Le BUZZ Eurosport

    Pas de score ni de compte-rendu de match, mais des succès, des chutes, des classements, des filles sexy... Retrouvez ici l'actu décalée du sport !

  • Regardez Eurosport où vous voulez, quand vous voulez

    Avec Eurosport Player, vivez et revivez tous les grands événements sportifs sur vos écrans. Accédez en illimité aux chaînes Eurosport et aux contenus exclusifs, en Live et à la demande.

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
 
Google Plus