AFP

Auteur d'un but somptueux et excellent dans le jeu, Darder tient enfin son match référence

Auteur d'un but somptueux et excellent dans le jeu, Darder tient enfin son match référence

Mis à jourLe 29/02/2016 à 07:15

Publiéle 29/02/2016 à 07:15

Mis à jourLe 29/02/2016 à 07:15

Publiéle 29/02/2016 à 07:15

Article de Damien Dorso

Souvent à la peine depuis son arrivée à Lyon, Sergi Darder a fini par montrer l'étendue de son talent et a sorti une prestation de haute volée lors de la surprenante victoire des Lyonnais sur l'ogre parisien (2-1).

Il a fait taire les sceptiques sur un seul match. Sérieusement critiqué depuis le début de saison, Sergi Darder s'est montré étincelant contre le PSG et a grandement contribué à la première défaite de la saison du leader incontesté de la Ligue 1 devant l'OL (2-1). Aligné dans l'entre-jeu lyonnais en raison de l'absence de Clément Grenier, l'Espagnol s'est révélé à la hauteur dans l'engagement et a signé un but somptueux. "C'est un but pour gagner et c'est le plus important, a sobrement commenté celui qui a effacé son image de flop du mercato estival de Lyon. C'est un match gagné par tout le monde. Nous avons été solidaires".

Considéré comme trop frêle pour s'imposer dans le championnat français comme en Ligue des champions, Sergi Darder n'avait pas convaincu grand monde depuis son arrivée à Lyon cet été en provenance de Malaga contre 12 millions d'euros. "Le championnat de France est plus physique qu'en Espagne, avait aussi reconnu l'intéressé en conférence de presse deux jours avant la réception des Parisiens. Il faut que je m'adapte encore plus au championnat français et que je m'améliore en défense, être plus agressif dans les duels". Malgré son 1,80 mètre, il s'était en effet trop souvent montré déficient dans l'impact physique et avait sérieusement déçu les observateurs. Ses récentes promesses ont été suivies de faits sur la pelouse du Parc OL.

Thiago Silva se souviendra de son but

Darder a joint le geste à la parole et a réussi à se mettre au niveau de ses partenaires, Maxime Gonalons et Jordan Ferri. Et les milieux de terrain lyonnais ont dévoré les Parisiens. "Ce qui m'a plu ? Un peu tout, le plan tactique qui a été respecté, notamment la volonté de les presser très haut", s'est félicité le coach lyonnais Bruno Génésio après ce succès inattendu. Sergi Darder ne s'est pas montré influent que dans l'entre-jeu. Très volontaire, il a grandement participé à l'animation offensive des Gones malgré un certain déchet.

Remplaçant lors des trois derniers matches de Lyon en championnat en dépit d'absences notables, le joueur de 22 ans a surtout brillé en marquant le second but lyonnais juste avant la pause. Il a réalisé un contrôle orienté aux six mètres sur un centre de Rafael pour un coup du sombrero insolent sur Thiago Silva et une reprise qui a trompé Kevin Trapp (45e+2). Mystifié, le défenseur international brésilien n'est pas prêt d'oublier ce but pour son 100e match en Ligue 1.

Auteur de trois tirs dont deux cadrés dans cette rencontre qui fera date, Darder, lui, a signé son second but sous les couleurs lyonnaises. "Je n'ai pas signé six mois mais pour cinq ans, avait récemment prévenu Darder qui demandait un peu d'indulgence. J'ai envie de rendre cette tendresse que l'on me manifeste depuis que je suis arrivé". Sa performance contre le PSG a certainement attendri ses partenaires et les supporters lyonnais.

0 commentaire
Vous lisez :