AFP

LIGUE 1 (28e journée) : Rennes coule Toulouse (1-2), Reims corrige Bordeaux (4-1)

Toulouse y va tout droit, Reims se donne de l’air en corrigeant Bordeaux
Par Eurosport

Mis à jourLe 27/02/2016 à 22:33

Publiéle 27/02/2016 à 21:51

Mis à jourLe 27/02/2016 à 22:33

Publiéle 27/02/2016 à 21:51

Article de Eurosport

LIGUE 1 - Toulouse a coulé dans les arrêts de jeu contre Rennes (1-2) et peut-être dit adieu au maintien samedi soir lors de la 28e journée de L1. Reims a de son côté battu Bordeaux (4-1) et s'est donné un peu d'air sur la zone rouge. Guingamp a raté le coche contre une équipe d'Angers réduite à dix (2-2) et Lorient est allé chercher trois points à Troyes (0-1) pour se hisser à la 10e place.

Toulouse - Rennes 1-2

Le scénario est cruel pour Toulouse. A la 90e minute, le TFC menait 1-0, grâce à un but de l'inévitable Wissam Ben Yedder en contre-attaque (1-0, 78e). Mais dans le temps additionnel, Rennes a inversé la situation ! Ousmane Dembélé a d'abord profité d'une erreur en défense d'Uros Spajic (1-1, 90e+1). Et le jeune prodige rennais a ensuite lancé Kamil Grosicki pour le but de la victoire (1-2, 90e+2). Encore deux buts dans les arrêts de jeu pour le club breton ! Rennes (4e) revient ainsi à la hauteur de Nice (3e). Ce huitième match consécutif sans victoire place en revanche Toulouse à dix points du premier non relégable, Reims (17e).

Ce qu'on en retient : Toulouse peut déjà préparer la L2.

Reims - Bordeaux 4-1

Bordeaux coule en silence. Nouvelle claque qui fait tâche pour les Girondins. Ce samedi, ils se sont inclinés sur la pelouse de Reims (4-1) sans qu'il n'y ait rien à redire tant les Champenois ont dominé la rencontre. Se faire dominer de la sorte par une équipe qui lutte pour sa survie, c'est franchement inquiétant. Bifouma est le héros de la soirée avec un but (34e) et une passe décisive pour Charbonnier (67e). Mandi avait ouvert la marque (23e). Si Ounas a réduit l'écart (69e), Bangoura a donné une ampleur logique au score (90e). Bordeaux, qui fait les montagnes russes, est 12e à 4 points du podium. Reims, 17e, s'offre un bol d'oxygène et compte 4 points d'avance sur Ajaccio, premier relégable.

Ce qu'on en retient : Peut-être que le moment est venu pour Jean-Louis Triaud de réfléchir à l'efficacité du travail de Willy Sagnol.

Antoine Conte (Reims) et Diego Rolan (Bordeaux), samedi 27 février 2016
Antoine Conte (Reims) et Diego Rolan (Bordeaux), samedi 27 février 2016 - Panoramic

Guingamp - Angers 2-2

Chapeau Angers. Même en pleine période de doute, même réduit injustement à dix après l'expulsion de N'Doye (41e), le SCO est allé chercher un point sur la pelouse de Guingamp (2-2). L'égalisation de Ketkeophomphone en fin de match sur penalty (79e) a récompensé l'abnégation angevine. Le promu avait ouvert la marque sur une reprise étincelante de Capelle (30e) avant l'égalisation de Privat (39e) et un penalty transformé par Giresse (66e). Angers reste au chaud à la 9e place, Guingamp est 16e, à égalité avec Reims et 4 points devant Ajaccio.

Ce qu'on en retient : Guingamp a raté une belle occasion de s'extirper de la zone dangereuse.

Ludovic Blas (Guingamp) à la lutte avec Billy Ketkeophomphone (Angers), samedi 27 février 2016
Ludovic Blas (Guingamp) à la lutte avec Billy Ketkeophomphone (Angers), samedi 27 février 2016 - AFP

Troyes - Lorient 0-1

Et de deux pour Lorient. Le FCL a signé sa deuxième victoire de rang en L1. Après Guingamp (4-3), les Merlus se sont offert Troyes (0-1). Et remontent ainsi à la 10e place avec neuf points d'avance sur la zone rouge. Grâce à un joli centre de l'ancien Troyen Jimmy Cabot, Abdul Majeed Waris en a lui profité pour inscrire son troisième but en deux matches. L'ESTAC, qui a fini à dix après l'expulsion de Fabien Camus (89e), reste scotché à 14 unités…

Ce qu'on en retient : ça sent bon le maintien pour Lorient.

Les joueurs lorientais fêtent leur but face à Troyes, samedi 27 février 2016
Les joueurs lorientais fêtent leur but face à Troyes, samedi 27 février 2016 - AFP

Martin Mosnier et Glenn Ceillier

0 commentaire
Vous lisez :