AFP

LIGUE 1 - OM - Pour remplacer Michel, Labrune pense à Sergio Conceição

Pour remplacer Michel, Labrune pense à Conceição

Mis à jourLe 21/03/2016 à 11:41

Publiéle 21/03/2016 à 10:29

Mis à jourLe 21/03/2016 à 11:41

Publiéle 21/03/2016 à 10:29

LIGUE 1 - Sergio Conceiçao entraîneur de l'Olympique de Marseille la saison prochaine ? Selon L'Equipe, le coach portugais, actuellement aux commandes de Guimaraes, qui a rencontré Vincent Labrune il y a quelques semaines, pourrait succéder à Michel en juin, selon L'Equipe de ce lundi.

Un Portugais pour remplacer un Espagnol sur le banc de l'OM ? Selon L'Equipe, Vincent Labrune s'active en coulisses pour trouver un nouvel entraîneur au 12e de Ligue 1. Et d'après le quotidien, le président marseillais, qui a annoncé ne pas vouloir changer de coach avant la fin de l'exercice en cours, souhaite faire venir Sergio Conceição dans les Bouches-du-Rhône.

Actuellement entraîneur de Guimarães, neuvième du championnat portugais, l'ancien international portugais (56 sélections) prône un jeu offensif et fait de plus en plus parler de lui dans son pays. Des premiers contacts ont été noués il y a un mois et demi entre Labrune et l'ancien joueur (2004-2007) et entraîneur adjoint du Standard de Liège (2010-2011), nous apprend L'Equipe. Annoncé à Porto en janvier pour remplacer Julen Lopetegui, Conceição, qui a pour agent Luciano d’Onofrio, n'a finalement pas rejoint les Dragons, à la surprise générale.

Michel sur la sellette, quelle que soit la fin de parcours de l'OM en Coupe de France, le Portugais de 41 ans semble le mieux placé pour débarquer sur la Canebière. Après avoir dirigé Olhnanense (2011-2013), l'Academica Coimbra (2013-2014) et Braga (2013-2014), qu'il est parvenu à mener à la quatrième place du championnat portugais la saison dernière, Conceição semble disposé à s'engager avec Marseille, selon L'Equipe. Motivé à l'idée de rejoindre la Ligue 1, le Portugais ne cesse de prendre des nouvelles du club phocéen après chaque match depuis sa rencontre avec le board de l'OM. Et il a aussi l'avantage de parler français.

Sergio Conçeicao
Sergio Conçeicao - AFP
0 commentaire
Vous lisez :