Getty Images

Strasbourg champion devant Amiens, Troyes barragiste, le Red Star en National

La folie à Strasbourg et Amiens, promus, soirée cauchemardesque pour Lens
Par Eurosport

Le 19/05/2017 à 23:19

LIGUE 2 - A l'issue de la 38e journée, Strasbourg, vainqueur de Bourg-en-Bresse (2-1) a été sacré champion de France de L2 pour la 3e fois, vendredi. Grâce à sa victoire arrachée à la dernière minute à Reims (1-2), Amiens a aussi assuré son ticket pour l'élite tandis que Troyes, qui s'est imposé à Sochaux (2-3), est barragiste. Lens, vainqueur de Niort (2-1), reste en L2. Le Red Star est relegué.

38 buts et un scénario complètement fou : la 38e journée a tenu toutes ses promesses ce vendredi soir avec des rebondissements permanents. Première équipe à marque dans la soirée, le RC Lens est passé par tous les états : les Sang et Or ont été champions de Ligue 2 quelques instants mais ils finissent la saison à la plus mauvaise place, la quatrième. Car Amiens est le grand rescapé de cette ultime journée avec une victoire acquise à l’ultime seconde des arrêts de jeu sur la pelouse du Stade de Reims grâce à une frappe croisée d’Emmanuel Bourgaud (90e+5) entré en jeu dans les dix dernières minutes. Promu, le club picard monte directement dans l’élite du football professionnel comme le champion de France de Ligue 2, Strasbourg, vainqueur de Bourg-en-Bresse (2-1).

Six clubs étaient concernés par la montée et tous ont rempli leur tâche en remportant leurs matches respectifs. Mais ça n'a pas empêché une évolution permanente du trio de tête. Emportés par leurs supporters, plus bruyants que leurs hôtes dans le stade Auguste-Delaune, les Amiénois sont ainsi allés arracher la victoire à Reims (2-1) en poussant jusqu'au bout du temps additionnel. Quelques minutes avant le but de la victoire, ce sont les Troyens qui avaient exultés pensant valider leur ticket direct pour un retour en Ligue 1. Il faut dire que les Aubois se sont fait peur en étant menés 2-0 avec des buts de Florent Ogier (23e) et Florian Tardieu (40e). Mais poussés par l’énergie du désespoir, l’ESTAC est allé renverser le score (3-2) dans la dernière demi-heure grâce à des réalisations de trois cadres : Stéphane Darbion (60e), Benjamin Nivet (77e) et le meilleur buteur de Ligue 2 Adama Niane (88e).

Et Bollaert s'est éteint...

Troyes sera finalement barragiste devant le RC Lens d’Alain Casanova qui n’a pas rempli son objectif. Deuxième plus gros budget de Ligue 2 cette saison derrière Reims, le club du Pas-de-Calais évoluera une troisième saison consécutive dans l’antichambre de l’élite malgré une victoire contre Niort (3-1). A défaut de Bollaert, le stade de la Meinau viendra rehausser la moyenne des affluences des stades de Ligue 1. Leader au coup d’envoi, Strasbourg a rapidement fait le break face à Bourg-en-Bresse avec des buts de son taulier de défense Kader Mangane (15e) et un but contre son camp de Kevin Hoggas (18e). Enfant du club, Loïc Damour a fait trembler ses anciens supporters avec une superbe frappe dans la lucarne opposée (75e) mais les Alsaciens ont tenu bon.

Autre temps fort de la soirée, la course au maintien s’est terminée sur un statu quo. L’AJ Auxerre s’est sauvée grâce à un but de Gaëtan Courtet (1-0) qui a par conséquent envoyé le Red Star en Ligue 2. Les Bourguignons pourrront reconstruire un nouveau projet autour de leur nouveau dirigeant Francis Graille. Sévèrement battu au Havre (1-4), Orléans jouera un barrage face au Paris FC, troisième de National.

0
0