AFP

Menée 0-2, la Juve obtient le nul (2-2) contre le Bayern en 8e aller

Souverain pendant une heure, le Bayern laisse la Juventus en vie

Le 24/02/2016 à 08:40

LIGUE DES CHAMPIONS - Menée 0-2 par le Bayern Munich à la 54e minute, la Juventus Turin a obtenu le match nul (2-2) contre les Bavarois en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Match retour le 16 mars à l'Allianz Arena.

Une heure et puis plus rien. Le Bayern Munich a vécu une soirée contrastée à Turin dans ce 8e de finale aller (2-2) ce mardi. Ultra-dominateurs pendant soixante minutes, les Bavarois ont ouvert le score juste avant la mi-temps par Thomas Müller (43e, 1-0). Arjen Robben a doublé la mise grâce à son enchaînement habituel, dribble intérieur-frappe enroulée. En grande difficulté, la Juventus a cependant eu le mérite de s’accrocher et a recollé grâce à Paulo Dybala (63e, 1-2). Stefano Sturaro, sorti du banc, a égalisé dix minutes plus tard (76e, 2-2) créant une fin de match haletante sans conséquence pour le résultat final. Si les Bavarois peuvent se féliciter de ces deux buts inscrits à l’extérieur, ils peuvent regretter de laisser en vie la Juventus pour le match retour du 16 mars.

Müller, le jour et la nuit

Pourtant, tout laissait à penser que le Bayern avait fait le plus dur. Avec une possession de 73% à la mi-temps, les hommes de Pep Guardiola ont clairement pris l’ascendant sur le finaliste de la saison passée. Si Thomas Müller a gâché une offrande de Lewandowski en première mi-temps (13e), il s’est rattrapé juste avant la pause en se retrouvant à la réception d’une mauvaise relance de Barzagli dans l’axe (43e).

Une ouverture du score méritée tant les Bavarois ont eu la main mise sur le jeu et n’ont jamais réellement été inquiétés par les Turinois. L’équipe allemande a poursuivi sa domination au point de doubler la marque par l’intermédiaire d’Arjen Robben au début de la seconde mi-temps (54e). En très bonne position, le Bayern a alors étrangement déjoué permettant à la Juventus et à sa pépite argentine Dybala de relancer le match.

La Juve rescapée

De son côté, la Juventus a longtemps subi les assauts bavarois sans pouvoir réellement malmener le Bayern. En première mi-temps, seuls les centres de Dybala ont réellement inquiété la défense expérimentale mise en place par Pep Guardiola. C’est finalement l’Argentin, bien décalé par Mario Mandzukic, qui relançait le match en battant Neuer de près (63e).

Dès lors, la Juventus a pris le contrôle du match et a poussé pour égaliser. Ni Cuadrado (67e), ni Pogba (68, 82e) n’ont réussi à tromper la vigilance de Manuel Neuer. Tout l’inverse de Stefano Sturaro, entré en jeu à la place de Sami Khedira. Servi aux 5,50 mètres par un coup de tête de Morata, il a surgi pour tromper Manuel Neuer. Un petit miracle pour une Juventus bousculée et très clairement inférieure au Bayern pendant une heure. Dominée dans un premier temps, la Juventus s’en tire bien avec ce nul presque inespéré. Du côté du Bayern, il faudra apprendre à tuer ces matches pour s’éviter des déconvenues futures.

0
0