Panoramic

"Humiliation historique" : la presse européenne s'enflamme pour PSG-Barça

"Humiliation historique" ou "extraordinaire démonstration" : la presse européenne s'enflamme

Le 15/02/2017 à 17:53

LIGUE DES CHAMPIONS – La démonstration de force du PSG face au FC Barcelone (4-0) fait évidemment la une de la presse sportive en Europe. A l'image de la France, les voisins européens s'enflamment pour le PSG. Le Barça en prend lui pour son grade, notamment en Espagne.

C'est une performance majuscule. Un match qui fera date. Et toute l'Europe est sous le choc. Cette victoire tonitruante du PSG face au FC Barcelone (4-0) en huitième de finale aller de la Ligue des champions fait ainsi forcément la Une en France. Le Parisien se contente d'un "Magique" qui résume bien ce match "parfait."

L'Equipe, de son côté, est forcément dans le même registre. "Prodigieux", titre en Une le quotidien sportif, qui s'incline devant cette "extraordinaire démonstration" du PSG.

Si la presse française est dithyrambique, l'Europe n'est pas en reste. Le PSG a impressionné. Le Sun titre sur le "Massacre de la Saint-Valentin", Sky Sport parle tout simplement d'une "des performances les plus remarquables de l'histoire de la compétition" ! Et se demande déjà si "Unai Emery peut guider ce PSG vers le titre" ?

En Allemagne et en Italie, ce n'est pas non plus passé inaperçu. Mais dans ces pays, on se réjouit pour son protégé du PSG. De l'autre côté du Rhin, c'est ainsi la performance de Julian Draxler qui est notamment mise en exergue. "Draxler humilie Messi", titre par exemple le tabloïd Bild. Et en, Italie, on s'enflamme (enfin !) sur Marco Verratti. "Le PSG et Verratti dominent les maîtres du Barça : la nuit de Marco 'Le Roi'", titre la Gazzetta dello Sport, qui se délecte du match du petit Italien du PSG, auteur d'une performance "incroyable", comme l'écrit le quotidien.

En Espagne, la presse s'attarde elle logiquement plus sur le FC Barcelone. Et le Barça en prend pour son grade. "Ceci n'est pas le Barça", résume le quotidien Sport pour qui la formation blaugrana a reçu une "humiliation historique".

Si l'autre quotidien catalan Mundo Deportivo se contente d'un "Désastre" en Une tout en rappelant que c'est la "pire déroute de la MSN", la presse madrilène s'en donne à cœur joie. "Sinistre total", lâche As pendant que Marca assène un "Emery a détruit le Barça". Pour la presse espagnole, cette humiliation ne peut d'ailleurs pas rester sans conséquence. Le journal catalan Sport vise déjà Luis Enrique : "Le naufrage d'un Barça sans entraîneur".

0
0