Panoramic

Manchester United s'incline à West Brom (1-0) et rate l'occasion de se rapprocher du podium

Manchester United rechute et rate une sacrée occasion

Mis à jourLe 06/03/2016 à 19:40

Publiéle 06/03/2016 à 18:53

Mis à jourLe 06/03/2016 à 19:40

Publiéle 06/03/2016 à 18:53

Manchester United, qui restait sur quatre victoires toutes compétitions confondues, s'est incliné sur la pelouse de West Bromwich Albion (1-0), dimanche. En cas de victoire, les Red Devils (6e) pouvaient revenir à hauteur de Manchester City (4e, avec un match de moins) et à deux longueurs du podium. WBA est 11e.

Comme trop souvent cette saison, Manchester United a rechuté. Les joueurs de Louis van Gaal, qui restaient sur quatre victoires consécutives toutes compétitions confondues, dont deux en championnat, ont perdu dimanche sur la pelouse de West Bromwich Albion (1-0). L'unique but de cette rencontre comptant pour la 29e journée de Premier League a été inscrit par Salomon Rondon (66e) au cœur de la seconde période. Une réalisation qui met fin à près de 32 ans de disette à domicile pour les Baggies face aux Red Devils.

Ce huitième revers en Premier League, United le doit en grande partie à un homme : Juan Mata. Décisif mercredi lors de la victoire de son équipe face à Watford (1-0), l'Espagnol a cette fois été exclu après seulement 26 minutes de jeu, pour deux cartons jaunes pris en deux minutes. Mike Dean a sorti le premier après que le milieu de terrain des Red Devils eut gêné Darren Fletcher, qui tentait de jouer rapidement un coup franc (24e). L'arbitre a ensuite distribué le second pour une faute d'antijeu grossière de Mata (26e), qui a coupé une contre-attaque a priori peu dangereuse de West Brom dans la moitié de terrain adverse.

United n'a pas digéré

Alors que les joueurs de Louis van Gaal dominaient jusque-là les débats, sans pour autant parvenir à se montrer dangereux, le carton rouge est venu tout remettre en question. Et c'est Dawson, dans la foulée (27e), qui s'est créé la première occasion de la rencontre sur un subtil ballon piqué qui a échoué de peu à côté du but de David De Gea. Le gardien espagnol a ensuite dû s'employer pour capter sur sa ligne une volée lointaine de Stéphane Sessègnon (38e).

Surpris par la physionomie de la partie, Manchester United ne s'est jamais réellement remis de l'exclusion de Juan Mata. Louis van Gaal a d'abord tenté de conserver les mêmes hommes devant mais ni Anthony Martial ni Jesse Lingard, qui se sont démenés durant tout le match, n'ont réussi à faire la différence escomptée. De manière logique, l'inexpérimenté Marcus Rasford a pour sa part semblé perdu sur la pelouse, lui qui avait réussi des débuts tonitruants en championnat il y a à peine une semaine en inscrivant un doublé contre Arsenal (3-2).

Quatre buts en six matches pour Rondon

Bien que peu à l'aise dans le rôle de l'équipe dominatrice, West Bromwich Albion a petit à petit fatigué l'arrière-garde adverse en usant de longs ballons. Et ce n'est en rien une surprise si le but de la victoire a été marqué par Salomon Rondon (66e) d'une frappe du gauche en pivot. Le puissant attaquant vénézuélien, désormais auteur de quatre buts lors des six derniers matches de Premier League qu'il a disputés, n'a eu de cesse de bousculer la défense de United en faisant parler son imposant physique.

Avec ce revers, Louis van Gaal et les siens ont raté une excellente opportunité de se relancer dans la course à la Ligue des champions. Ils restent ainsi à deux points de City, 4e, qui a en plus un match à rattraper contre Newcastle. De son côté, avec 39 unités, WBA, treizième, a certainement d'ores et déjà réussi son opération maintien.

0 commentaire
Vous lisez :