Panoramic

A Flensburg, le PSG veut confirmer son ascendant contre les cadors allemands

A Flensburg, le PSG veut confirmer son ascendant contre les cadors allemands
Par AFP

Le 29/09/2017 à 23:07Mis à jour Le 29/09/2017 à 23:09

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Paris Saint-Germain se déplace samedi (17h30) à Flensburg pour y disputer son troisième match de Ligue des champions. Les Parisiens, bourreaux des clubs allemands ces dernières saisons, tenteront de poursuivre leurs bonnes habitudes contre les voisins d'outre-Rhin.

Le Paris SG voudra confirmer à Flensburg samedi (17h30) l'ascendant pris depuis deux saisons sur les clubs allemands, lors de la troisième journée de la Ligue des champions de hand. Les Parisiens ont commencé leur campagne européenne il y a deux semaines par un beau succès à Kiel (25-22), un autre port de la Baltique situé à moins de 90km de Flensburg. C'était leur quatrième victoire d'affilée contre des clubs de la Bundesliga, le championnat le plus relevé du monde.

Le match se présente bien pour les champions de France. Depuis leur faux-départ contre Nantes lors du Trophée des champions, ils ont enchaîné cinq succès d'affilée, le dernier en date mercredi à Toulouse (34-27) en championnat. Ils resteront vigilants car leurs deux derniers voyages à Flensburg avaient été difficiles : une victoire d'un but l'an passé (34-33) et une nette défaite (39-32) dans le match d'ouverture de la saison il y a deux ans.

Flensburg, une équipe qui ne perd pas le Nord

Vainqueur surprise de la Ligue des champions en 2014, Flensburg s'est maintenu dans le haut du panier européen. Le club a pris l'an passé la deuxième place de la Bundesliga. Il reste sur une courte défaite chez les Hongrois de Veszprem (28-27) la semaine dernière. L'équipe de cette ville frontalière avec le Danemark s'appuie sur autant de Scandinaves que d'Allemands. Pas moins de huit Danois, cinq Suédois et un Norvégien figurent dans son effectif, ainsi qu'un champion du monde français, Kentin Mahé, qui y effectue sa dernière saison avant de partir à Veszprem.

Montpellier, dans les poules basses de la Ligue des champions, moins relevées, cherchera dimanche (17h) contre les Ukrainiens de Zaporojie un troisième succès consécutif à domicile qui lui permettrait de prendre seul la tête du groupe D. Nantes a déjà joué mercredi contre le champion d'Allemagne, Rhein Neckar Löwen (26-26), et rattrapera son match en retard en championnat à Saint-Raphaël samedi (20h30).

0
0