FOOTBALL 2012 Barcelone - Messi - DPPI
 
Article
commentaires
Omnisport > Top 10 Monde 2012

Top 10 monde Eurosport: Lionel Messi à la 8e place

Messi, génial et paradoxal

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 26/12/2012 à 20:02 -
Par Eurosport - Le 26/12/2012 à 20:02
Lionel Messi a empilé les records en 2012 et brille enfin avec l’Argentine. Mais son manque de titres le relègue à la 8e place de notre Top 10 mondial, lui qui avait été le dauphin de Novak Djokovic l'année passée.

. POURQUOI LUI ?

Déjà au sommet en début d’année avec un troisième Ballon d’or consécutif, Lionel Messi a quand même trouvé le moyen d’aller encore plus haut en 2012. La Pulga a atteint la barre des 91 buts sur l’année civile, effaçant ainsi des tablettes le mythique Gerd Müller et ses 85 réalisations en 1972. A seulement 25 ans, il a enchaîné les records tout au long des douze mois écoulés : entre autres, celui du nombre de buts inscrits en Ligue des champions sur une saison (14), celui du nombre de titres consécutifs de meilleur buteur dans cette compétition (4) ou encore celui du nombre de buts marqués en Liga (50), un score ahurissant qu’il est parti pour améliorer en 2013, puisque l’Argentin en est déjà à 26 réalisations en seulement 17 journées…

Messi progresse, encore et toujours, et l’amélioration de ses statistiques avec le Barça n’est pas forcément l’évolution la plus marquante en 2012 pour un joueur dont le manque de rendement en équipe d’Argentine a toujours été pointé du doigt. Cette année aura aussi été celle de sa montée en puissance en sélection, où il est parvenu à reproduire ses performances barcelonaises. Avec 12 réalisations en neuf matches sous le maillot de l’Albiceleste, il a ainsi égalé le record du nombre de buts avec l’équipe d’Argentine sur une année civile, qu’il partage désormais avec Gabriele Batistuta. Il a marqué lors de quatre des cinq rencontres disputées en 2012 par sa sélection en qualification pour la Coupe du monde 2014, contribuant largement à la première place occupée par sa formation dans la zone Amsud.

Avec un tel bilan, Leo Messi devrait être plus haut dans ce Top 10. Mais il peut difficilement revendiquer mieux que cette huitième place de notre classement. Car 2012 reste pour lui un curieux paradoxe, une année où il a fait exploser ses statistiques individuelles pendant que le Barça réalisait sa saison la moins faste depuis trois ans. Sur le plan collectif, l’Argentin a dû se contenter d’un titre, la Coupe du Roi, soit son plus faible total depuis 2008. Malgré ses 50 buts, il n’est pas parvenu à guider Barcelone vers un quatrième titre consécutif de champion d’Espagne. Surtout, il a manqué ce penalty face à Chelsea qui a probablement coûté la finale de la Ligue des champions au Barça. Ses larmes après cette élimination traduisent d’ailleurs bien le contraste d’une année où Lionel Messi a martyrisé les filets comme jamais, sans parvenir à concrétiser l’occasion qu’il ne fallait pas rater.

. SON ANNEE EN CINQ DATES

9 janvier : Messi remporte son troisième Ballon d’or consécutif, égalant ainsi Michel Platini qui avait gagné ce trophée, alors uniquement réservé aux joueurs européens, en 1983, 1984 et 1985. L’Argentin réalise cette performance à 24 ans, alors que le Français en avait 30 quand il avait établi ce record.

7 mars : Déjà vainqueur 3-1 à l’aller, le Barça fait exploser el Bayer Leverkusen 7-1 en 8e de finale retour de la Ligue des champions au Camp Nou avec cinq buts de Lionel Messi. L’Argentin devient le premier joueur à réaliser un quintuplé dans cette épreuve. Avec 14 réalisations, il finira meilleur buteur d’une compétition remportée par Chelsea.

24 avril : Battu à l’aller (1-0), le Barça mène 2-1 devant Chelsea grâce à des buts de Busquets et Iniesta en demi-finale retour de la Ligue des champions au moment. A la 66e minute, Barcelone bénéficie d’un penalty que Messi expédie sur la transversale. Les Catalans ne parviennent pas à inscrire un troisième but, se font rejoindre dans le temps additionnel (2-2) et n’iront pas en finale.

9 juin : Face au Brésil en match amical, Messi inscrit son premier triplé avec l’Argentine et contribue au succès de son équipe sur la Seleçao (3-4). Aucun joueur n’avait réussi à marquer trois buts aux Brésiliens depuis Paolo Rossi en 1982. Il dépasse à cette occasion les 300 buts en carrière et devient le quatrième meilleur buteur de l’histoire de sa sélection.

9 décembre : Messi marque deux buts dans les 25 premières minutes sur le terrain du Betis Séville et porte son total à 86 réalisations en 2012. Il fait mieux que Gerd Müller, auteur de 85 buts en 1972, et fait son entrée de la Guinness des records. Le doublé de l’Argentine permet au Barça de s’imposer à Benito-Villamarin (1-2).

____________________________________________________________________________

25 membres de la rédaction d'Eurosport.fr ont participé au vote, désignant leurs 10 sportifs les plus marquants de l'année 201 2 . Des points sont attribués à chacun, une première place rapportant 10 points, une deuxième neuf, et ainsi de suite, avec un point supplémentaire par vote.

Parallèlement au vote de la rédaction, vous pouvez également déterminer votre propre hiérarchie, comme c'est le cas depuis 2008. Pour cela, rien de plus simple: envoyez-nous un mail à l'adresse suivante: redaction.fr@eurosport.com. Il vous suffit de mettre dans l'intitulé du mail TOP 10 puis d'indiquer votre choix concernant le Top 10 France et le Top 10 mondial.

Nous ne retiendrons qu'un seul nom par classement et par internaute. Inutile donc de mettre une liste de 10 ou 15 noms. Attention, il s'agit de désigner des sportifs à titre individuel. Ne donnez donc pas de noms d'équipes et pas de noms d'entraîneurs non plus. Seuls les sportifs en activité sont concernés par ce vote. Le résultat du vote des internautes sera dévoilé le 2 janvier sur notre site.