Getty Images

Le double rapproche les Bleus de la finale

Le double rapproche les Bleus de la finale
Par Eurosport

Le 16/09/2017 à 15:37Mis à jour Le 16/09/2017 à 16:59

COUPE DAVIS - La France a pris l'avantage dans sa demi-finale de Coupe Davis face à la Serbie, après la victoire en trois sets (6-1, 6-2, 7-6) de Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut dans le double, samedi. Les Bleus mènent désormais 2-1 et tenteront de finir le travail dimanche.

La finale de la Coupe Davis 2017 est désormais toute proche pour l'équipe de France. Grâce à la paire composée de Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut, qui a dominé son homologue serbe samedi à Lille, les Bleus ont empoché le point du double et prennent donc pour la première fois l'avantage dans cette demi-finale. Si le couac initial de Lucas Pouille contre Dusan Lajovic vendredi empêche la bande à Yannick Noah d'être d'ores et déjà qualifiée, Jo-Wilfried Tsonga aura une première balle de finale dimanche face à ce même Lajovic. Plus que jamais, la France n'a pas le droit de perdre cette rencontre...

Ce double, Herbert et Mahut l'ont survolé et jusqu'à 6-1, 6-2, 5-2, 15-0, l'affaire s'est même apparentée à une simple formalité. Capitaine vendredi, joueur samedi, Nenad Zimonjic ne ressemblait plus que de loin au triple vainqueur en Grand Chelem qu'il fut, et son partenaire Filip Krajinovic semblait complètement perdu sur le court. Le manque d'automatismes entre le quadra et son jeune compère était évident. En face, Herbert et Mahut ont récité leur partition et leur copie du jour est longtemps restée immaculée.

20 minutes de frayeur

Mais il en faut parfois peu pour dérégler une mécanique. Une faute de filet de Nicolas Mahut, puis deux doubles fautes de Pierre-Hugues Herbert ont conduit à la première fausse note de l'après-midi au stade Pïerre-Mauroy. Les Serbes, qui n'avaient pas obtenu une seule balle de break depuis le début de ce double, s'octroyaient là un sursis. Mais il n'y avait pas le feu puisque les Bleus avaient eu la bonne idée de réussir deux breaks dans cette troisième manche.

Seulement voilà, Mahut, à son tour, a perdu sa mise en jeu alors que les Bleus servaient une deuxième fois pour match. En une poignée de minutes, le score est passé de 5-2 à 5-6 et tout ceci a commencé à sentir la mauvaise blague. Heureusement, la paire tricolore a rectifié le tir quand il était encore temps en pliant ce set au tie-break et, du même coup, ce double. On imagine le niveau du trouillomètre si Herbert et Mahut avaient laissé filer ce troisième set. Au final, il ne leur a fallu que 1h48 pour mettre leur équipe aux commandes dans cette demi-finale. Même s'il y a eu 20 minutes de trop, on retiendra que le boulot a été fait, et plutôt proprement.

0
0