AFP

Bartoli se battra jusqu'au bout

Bartoli se battra jusqu'au bout
Par Eurosport

Le 16/10/2011 à 15:46

Marion Bartoli a remporté le 7e titre WTA de sa carrière en dominant facilement Samantha Stosur, N.6 mondiale, 6-3, 6-1 en finale d'Osaka. Invitée de dernière minute au Japon, la Française, qui sera 9e mondiale au classement Race lundi, empoche 280 points qui la relancent dans la course aux Masters.

Marion Bartoli est en mode sprint. A une semaine de la fin de la saison régulière, la N.1 française court après une place aux Masters féminins qui la fuit lors de cette tournée asiatique. La faute à Agnieszka Radwanska, titrée à Tokyo et Pékin, qui est la mieux placée pour décrocher la huitième et dernière place qualificative. La N.1 française est donc venue à Osaka pour combler son retard. Mission accomplie pour elle qui a remporté au Japon le septième titre WTA de sa carrière face à Samantha Stosur, N.6 mondiale et récente lauréate à l'US Open, expédiée en 1h15 de jeu.

Reuters

A la poursuite de Radwanska

"Gagner un titre c'est super, j'en ai maintenant deux cette saison, je suis ravie, déclaré une Bartoli aux anges. A Eastbourne (en juin) j'avais également gagné la demi-finale et la finale le même jour. Ce sont de longues journées qui se jouent beaucoup dans la tête. Je pense que c'est plus une question de mental que de physique car on est toutes très entraînées. Je suis très heureuse aussi de la manière avec laquelle j'ai joué cette semaine. C'est une bonne saison pour moi. Mon niveau avait plongé en août, surtout à l'US Open, mais je rejoue très bien."

Cette brillante victoire permet à Bartoli de reprendre 280 points à la Polonaise pour se placer juste derrière elle. Le tournoi de Moscou, où la Tricolore sera tête de série N.3 et exemptée de premier tour, sera décisif pour accorder le dernier billet pour Istanbul qui regroupera les huit meilleures joueuses de la saison. Placées dans deux parties de tableau différentes, les deux joueuses ne pourraient se croiser qu'en finale... Si c'était le cas, Bartoli ne pourrait plus alors récupérer la huitième et dernier billet pour les Masters qui serait promis à Radwanska. "J'essaie de ne pas trop penser au Masters. J'espère seulement que je vais continuer à jouer aussi bien la semaine prochaine à Moscou."

La seule chance de la Française, contrainte de gagner en Russie la semaine prochaine pour aller à Istanbul, serait que la Polonaise s'incline avant les quarts de finale. Exemptée aussi de premier tour, Radwanska devra remporter son match du 2e tour pour transformer Bartoli en première remplaçante, comme en 2007... Ceci récompenserait dans une moindre mesure une belle année 2011 où la Française compte également une demi-finale à Roland-Garros, un quart de finale à Wimbledon et trois finales à Indian Wells, Strasbourg et Stanford... Son seul regret sera de s'être ratée à l'US Open où elle a été éliminée au 2e tour par l'Américaine Christina McHale.

0
0