Roland-Garros 2013 : Gaël Monfils élimine Tomas Berdych au 1er tour

Titanesque Monfils !
Par Eurosport

Le 27/05/2013 à 23:16

Gaël Monfils a frappé un grand coup en s'offrant au premier tour Tomas Berdych, tête de série numéro 5, après cinq sets et 4 heures de jeu (7-6, 6-4, 6-7, 6-7, 7-5). Le Français, absent l'an passé à Paris, n'a pas fini de souffrir à Roland-Garros car il affrontera le talentueux letton Ernests Gulbis au prochain tour.

Eurosport Player : Regardez le tournoi en LIVE

Voir sur Eurosport

Gaël Monfils a fêté ses retrouvailles avec le public parisien. Absent l'an passé sur blessure, le Français a signé un retour cette saison dont il a le secret en dominant Tomas Berdych pour la première fois de sa carrière au premier tour de Roland-Garros, lundi soir. Un exploit signé en cinq manches et plus de quatre heures (7-6, 6-4, 6-7, 6-7, 7-5) pour lui qui n'était pas classé dans le Top 100 il y a encore quinze jours, ponctuant ainsi une belle journée marquée par les qualifications de Tsonga, Gasquet ou encore Benneteau pour le deuxième tour.

Gaël Monfils s'attendait à un match difficile. Tomas Berdych aussi. Si les deux hommes se sont rendu coup sur coup pendant quatre heures, le Français a montré d'emblée qu'il allait se battre en faisant jeu égal avec son adversaire. Le premier set a donné le ton de la partie en se jouant au jeu décisif. Et contre toute attente, Berdych a craqué le premier, cédant la manche 10/8. Le deuxième set ne s'annonçait pas mieux pour la tête de série N.5, breakée dès le troisième jeu. Un avantage que le Français conservait jusqu'au bout pour mener deux sets à rien, en ne perdant qu'un point sur sa mise en jeu ! L'exploit était bel et bien en route.

Berdych, cinquième élimination au premier tour en dix participations

C'était sans compter sur la réponse de Tomas Berdych qui a ensuite mené la vie dure au Français en remportant coup sur coup les deux manches suivantes au jeu décisif pour égaliser à deux sets partout. Le regard dans le vide, assommé par ce retour, le Parisien exprimait tout sauf de l'optimisme. C'est pourtant lui qui a réalisé le break salvateur à cinq jeux partout dans la cinquième et dernière manche, non sans en avoir sauvé quatre au préalable. Terminant le match sur son service, le Français a réussi à ponctuer son tour de force avec brio, renvoyant Tomas Berdych à son peu de réussite au premier tour de Roland-Garros avec une cinquième élimination en dix participations à Paris.

Normalement, il n'aurait pas dû y avoir de match serré entre Monfils et Berdych. Le Tchèque est sixième mondial, reste sur deux demi-finales en Masters 1000 à Rome et Madrid et n'avait encore jamais perdu contre Monfils en trois confrontations. Le Tchèque avait même infligé un 6-1, 6-1 au Français sur terre battue à Madrid en 2012. Mais à Paris, Gaël Monfils est le joueur imprévisible par excellence. Déjà demi-finaliste aux Internationaux de France, comme son adversaire, lui même sait qu'il est capable de tout sur l'ocre parisien, surtout dans ce stade où il a vécu tant d'émotions fortes. Et ce n'est sans doute pas fini, même si Ernests Gulbis sera un adversaire très coriace au tour suivant.

0
0